Un vol des plus inusités à Drummondville

Un vol des plus inusités à Drummondville
| © Photos: Images de caméra de surveillance.

DRUMMONDVILLE

«Mon beau sapin a été volé!» explique Michael Dubé, alors que son sapin extérieur à été dérobé le jeudi 6 décembre.  Le larcin est plus inusité que dramatique, néanmoins grandement questionnable.

«L’idée était de décorer son commerce La maison du Chômeur, magasin brocante de Drummondville situé sur la 12e avenue à Drummondville», confirme M. Dubé.

«Mon beau sapin ira faire visiblement le bonheur d’une famille dans le besoin pouvons-nous en conclure».

Probablement que cette dame qui a ”subtilisé” le sapin en pleine nuit devait être vraiment décidé a s’en procurer un a très faible coûts

Scène captée par une caméra de surveillance

La scène a été captée par une caméra de surveillance.

On y voit une dame descendre de son véhicule et prendre le sapin. Elle travaille ardemment pour le faire entrer dans son véhicule avant de quitter les lieux.

La scène mise en ligne sur les réseaux sociaux n’a pas manqué de susciter les commentaires des plus compréhensifs aux plus loufoques ou incriminants.

«Peu importe son intention, et la raison du vol nous ne voulons pas réprimander la dame. C’est le travail des policiers», explique Marie-Ève Dumaine.

«Nous désirons seulement aviser que notre commerce et le quartier sont sous bonne surveillance. Voilà le but de l’exercice».

Il s’agit donc  d’inviter les gens dans le besoin à demander les décorations que le commerce  offre à très faibles coûts.

«Nous offrons une section à donner» explique Mme Dumaine, copropriétaire du commerce La maison du Chômeur, qui est des plus compréhensives.

Sapins, bonhommes de neige lumineux, projecteurs au laser décoratifs et cadeaux de Noël… Tout se vole

D’autres vols similaires ont été rapportés au Vingt55.

Une résidente du quartier Saint-Pierre s’est fait voler des ornements, un bonhomme de neige lumineux et un renne de Noël.

«Bien inutile de déclarer cela à la police. Des rennes et un bonhomme de neige en fuite ou volés. Ça court les rues dans le temps de Noël.» s’est exclamée la dame tout en  prenant la situation en riant.

Des vandales sans jugement ont également sévi dans un autre quartier résidentiel, en volant cette fois une série de jeux de lumières au laser.

«C’est fini ce genre de projecteurs et jeux de lumières, au coût 60 $ chacun. C’est trop facile à voler. Ils ont réussi un bon petit coup d’argent. Nous avions décidé de les installer pour agrémenter le voisinage l’an prochain. Ce sont sur les cadeaux qu’ira l’argent», ajoute Pierre, un résident plus déçu que fâché.

Une résidente de Saint-Charles a même vu des calendriers de l’Avent déposés devant une porte à l’attention de jeunes enfants et être dérobés devant sa porte patio.

Vols de cadeaux de Noël dans les voitures, la SQ invite à la vigilance

Les cadeaux de Noël déposés dans la voiture, lors des journées de magasinages, sont des objets prisés par les voleurs.

«Il est important de verrouiller vos portes et surtout, ne laissez pas vos cadeaux en évidence dans la voiture», explique la sergente Ingrid Asselin contactée par le Vingt55 sur le sujet.

Pour les vols de décorations, les citoyens sont invités tout de même à signaler les événements aux autorités et de signaler les vols qui pourraient permettre de déceler une problématique dans un quartier.

Il est aussi recommandé d’attacher les décorations au laser ou les autres ornements plus dispendieux et de les rendre moins accessibles.» explique la sergente Asselin.

Le programme de vigilance Bon voisin, bon œil est aussi une méthode efficace de rendre un quartier plus sécuritaire.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment