Une confiserie artisanale nouveau genre s’installe au centre-ville de Drummondville

Une confiserie artisanale nouveau genre s’installe au centre-ville de Drummondville
Mme Boudreault-Proulx et son conjoint, Jimmy Proulx © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Officiellement ouverte au 557 rue Saint-Jeandepuis le 1er septembre, le commerce La Boîte à fraises fait le bonheur de tous les amateurs de desserts variés ayant comme thématique la fraise, mais aussi d’autres fruits frais. Et ce n’est qu’un début à en croire la fondatrice de cette nouvelle entreprise.

Boîte à fraises © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Ouvert par Caroline Boudreault-Proulx en juin 2021, ce petit commerce a le vent dans les voiles. Déjà, Mme Boudreault-Proulx et son conjoint, Jimmy Proulx, travaillent à temps complet, et ce, souvent à raison de 12 à 14 heures par jour.

«J’ai démarré mon entreprise tout simplement après avoir tenté de trouver des fraises enrobées dans le chocolat, explique la propriétaire qui, chaque matin, achète des fruits frais afin de les tremper dans le chocolat. J’ai constaté qu’il n’y avait pas de tels produits sur le marché alors j’ai décidé d’en produire!»

Fraises enrobées de chocolat, fudge, Popsicles à la banane, melon d’eau au chocolat, pommes-chocolat ,pommes d’amour, brochettes de fruits et autres sucreries, voilà quelques exemples des produits proposés par la Boîte à fraises.

L’espace vidéo partenaire Vingt55

Fouilles archéologiques au centre-ville de Drummondville Un passé oublié, une histoire à redécouvrir, ici

Si la plupart de ses clients proviennent de Drummondville et de la région, Mme Boudreault-Proulx n’exclut pas de cibler un bassin plus large dans le futur. Cependant, sa priorité est de continuer de diversifier sa gamme de produits.

«Je veux élargir l’offre sur mon menu durant l’hiver. C’est important que je puisse offrir une palette de produits plus variés. Je veux notamment introduire de petits sandwichs genre paninis, des beignes, des potages et de la crème glacée roulée», précise celle qui a bénéficié du soutien de la SDED, notamment en matière de conseils pour trouver un local commercial, situé au 557 rue Saint-Jean, et pour ses activités de marketing numérique et, bientôt, pour l’aspect financier du projet.

«J’ai reçu un excellent service de la SDED jusqu’à maintenant. Les gens sont vraiment gentils et les conseils reçus sont vraiment très pertinents», partage Mme Boudreault-Proulx.

Boîte à fraises

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon