Une deuxième édition réussie des Rendez-vous Québec Cinéma à Drummondville

Une deuxième édition réussie des Rendez-vous Québec Cinéma à Drummondville
©Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Cette deuxième édition réussie des Rendez-vous Québec Cinéma à Drummondville s’est clôturée après trois jours de festivités autour du cinéma québécois.

Du 21 au 23 février, quelques milliers de Drummondvillois se sont retrouvés en salle pour les diverses projections, rencontres et activités dans le cadre de l’événement. L’engouement du public pour les Rendez-vous s’est encore une fois confirmé comme en témoigne l’augmentation de plus de 35 % de l’assistance aux projections du Cinéma Capitol ainsi que la forte affluence des festivaliers aux événements festifs au Pub La Sainte Paix. Toujours sous l’invitation de la Ville de Drummondville et de la SDED Tourisme & Grands événements et présentés par Hydro-Québec, les RVQC à Drummondville se sont indéniablement tenus sous le signe du succès.

Très heureux de cette deuxième édition, M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville mentionne, « Je crois bien humblement que nous pouvons dire haut et fort que cette deuxième édition des Rendez-vous Québec Cinéma à Drummondville fut un grand succès. Considérant les nombreuses activités ainsi que la programmation diversifiée qui ont été offertes, nous avons accueilli beaucoup plus de gens en salle comparativement à l’an dernier. Je ne peux que féliciter les équipes de Québec Cinéma et de Tourisme et Grands événements de la SDED, qui ont su offrir aux Drummondvilloises et Drummondvillois, mais également aux gens de partout au Québec, un événement culturel relevé. Je tiens également à remercier les artistes, dont le porte-parole Patrick Huard, qui se sont déplacés afin de rencontrer les festivalières et festivaliers : votre présence fut grandement appréciée. Finalement, merci à vous, citoyennes et citoyens de Drummondville, d’avoir participé aux Rendez-vous. Par votre présence, vous démontrez qu’il est possible qu’un événement culturel d’envergure ait du succès autrement qu’à Montréal ou Québec. »

Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, renchérit, « L’accueil enthousiaste du public de Drummondville envers nos films et nos artistes nous réjouit au plus haut point. Tous les témoignages reçus convergent vers l’idée que la tenue de ces Rendez-vous décentralisés répond à un besoin réel d’accessibilité aux œuvres et à la culture pour tous les cinéphiles du Québec. Nous sommes particulièrement heureux de voir que les jeunes ont apprécié les activités qui leur étaient destinées par le biais du Lab Québec Cinéma. »

Revivez la deuxième édition des #RVQCD à Drummondville en images:

Les temps fort

Les festivités ont débuté en force le jeudi soir avec la projection du film Avant qu’on explose de Rémi St-Michel, scénarisé par Eric K. Boulianne. La présentation du film de ce prolifique duo était précédée du court métrage La Porte d’Anik Jean, mettant en vedette le porte-parole des Rendez-vous 2019, Patrick Huard. Le public et les invités présents au tapis rouge de cette soirée d’ouverture ont pu voir déambuler de nombreux artistes tels que Patrick Huard, Anik Jean, Louise Portal, Sébastien Pilote et Pierre-Luc Brillant. Dans un Cinéma Capitol plein à craquer, la frénésie s’est poursuivie en soirée avec la projection de La disparition des lucioles de Sébastien Pilote. Le passionné réalisateur, présent pour l’occasion, a pris part à une discussion particulièrement riche avec le public de cette soirée de coup d’envoi du festival.

Également projeté en première à Drummondville, le long métrage Une Colonie de Geneviève Dulude-De Celles qui a reçu récemment l’Ours de cristal au prestigieux Festival international du film de Berlin, a aussi reçu un accueil chaleureux. La réalisatrice, accompagnée des deux jeunes actrices principales Émilie Bierre et Irlande Côté, a généreusement échangé avec le public après la projection, offrant une rencontre remplie de sincérité et de candeur qui a su charmer les nombreux spectateurs.

La trentaine d’invités de passage au festival pour accompagner leurs œuvres ont tous qualifié leur expérience de mémorable. La qualité des échanges démontre que le public de Drummondville est avide d’en apprendre plus sur le processus de création d’un film et illustre leur intérêt marqué pour celle et ceux qui font notre cinéma.

«Deuxième année, Deuxième succès! Je tiens à souligner la qualité des rencontres et des discussions encore plus intéressantes et nombreuses cette année. Le ravissement des artistes et artisans suite à leur visite au festival, démontre que les cinéphiles de Drummondville sont spécialement accueillants, chaleureux et désireux d’avoir un festival de cette envergure chez eux. J’espère que cet enthousiasme se prolongera à travers les années et je remercie grandement tous les partenaires qui font de ces Rendez-vous, un événement grandiose », affirme Alexandrine Doré Pilote, responsable des Rendez-vous Québec Cinéma à Drummondville.

Des événements pour découvrir le cinéma Québécois

Les soirées événementielles, plus nombreuses cette année, ne sont pas passées inaperçues puisque les activités du vendredi et du samedi soir organisées au Pub La Sainte Paix ont fait salle comble. La soirée d’improvisation avec la LICQ et la LNI a ravi les spectateurs qui ont pu s’esclaffer tout au long de la joute. Les deux équipes ont offert un match d’improvisation sous le thème du cinéma québécois qui restera longtemps gravé dans les mémoires du public et des joueurs. Le samedi, c’était au tour de la jeune star montante de rap québécois FOUKI d’enflammer la scène en rassemblant une foule de jeunes adultes pour le concert de clôture de cette deuxième édition des Rendez-vous.

Nouveauté cette année, une journée était entièrement dédiée à la famille. En effet, le Rendez-vous popcorn a permis à plusieurs enfants de créer leur propre film d’animation lors de l’atelier de Stop Motion du samedi matin à la Bibliothèque publique. En début d’après-midi, les familles étaient attendues au Cinéma Capitol pour assister gratuitement au programme de courts métrages sélectionné spécifiquement pour les cinéphiles en devenir.

Pour cette deuxième édition, les RVQCD ont investi un nouveau lieu : le Musée National de la Photographie qui a ouvert ses portes en mars dernier à Drummondville. Pendant les trois jours du festival, l’exposition RÉTROSPECTIVE PLAN LARGE 1 ET 2 était offerte au public qui pouvait librement admirer les œuvres dans le hall du musée. Rappelons que cette exposition présentait 10 longs métrages québécois réinterprétés en photos par les photographes Maxime G. Delisle, Jocelyn Michel, Maude Chauvin, Guillaume Simoneau, Sylvain Dumais et Olivier Blouin.

Du côté des arts numériques, trois films étaient proposés en réalité virtuelle à la Bibliothèque publique de Drummondville : The Coast de Benoît Danis, Claudine Matte, Edern Talhouet et Romain Tavenard, Space Explorers : Taking Flight de Félix Lajeunesse et Paul Raphaël, et le Labyrinthe atypique d’Annick Daigneault, Martine Asselin et du Collectif du projet dans la tête. Cette expérience a été très appréciée une fois de plus cette année, autant par les jeunes que les adultes.

Leçon de cinéma pour les cégépiens

Les activités offertes au Cégep de Drummondville ont aussi été très populaires. Le compositeur de musique de film Pilou a offert une Leçon de cinéma des plus interactives sur le thème de la musique à l’image. Les étudiants présents ont eu la chance d’échanger avec cet artiste généreux, et ce, sans contrainte et en toute simplicité. Le musicien a démontré une grande complicité avec les jeunes qui en ont profité pour lui faire visiter les espaces dédiés au son et à la musique dans leur cégep. L’expérience s’est révélée très enrichissante pour tous. À noter aussi que le programme de courts métrages présenté le vendredi midi au café étudiant du Cégep, Le Clovis a réuni près du double de jeunes spectateurs par rapport à l’année dernière.

 

Le Lab et les jeunes cinéphiles de Drummondville

Cette deuxième édition marque aussi l’importante collaboration avec le Lab Québec Cinéma qui a su démontrer une fois de plus que le cinéma québécois pouvait soulever des passions chez nos cinéphiles en herbe. Les projections scolaires du Lab organisées dans le cadre des Rendez-vous jeunesse sur Grand Écran ont encore une fois connu un succès retentissant en accueillant près de 1000 élèves de niveau secondaire, pour visionner deux films québécois lors de trois séances programmées exclusivement pour eux. La disparition des lucioles de Sébastien Pilote, était présentée le jeudi en compagnie du réalisateur et de l’actrice principale du film, Karelle Tremblay. Celle-ci a d’ailleurs réalisé le rêve de plusieurs jeunes en échangeant avec eux de précieux autoportraits qu’ils garderont en souvenir. Le long métrage de fiction Une Colonie de Geneviève Dulude-De Celles était projeté quant à lui le vendredi après-midi. Encore une fois, l’activité a obtenu une belle réponse de la part des élèves et donné lieu à une rencontre touchante avec la réalisatrice, présente pour parler de son film. Ces séances, issues du projet Rendez-vous jeunesse sur Grand Écran, sont rendues possibles grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications.

Des mercis sincères

Les Rendez-vous Québec Cinéma lèvent leur chapeau à Patrick Huard, porte-parole des RVQC 2019 qui a marqué cette deuxième édition à Drummondville par sa générosité et sa proximité avec le public lors de son passage au festival. Merci Patrick!

Toute l’équipe du festival tient à exprimer sa reconnaissance envers tous les employés du Cinéma Capitol, du Pub La Sainte Paix et du Cégep de Drummondville qui lui ont prêté main-forte sur le terrain, tant pour l’accueil, la mise en place des salles et le support technique. Les Rendez-vous Québec Cinéma remercient chaleureusement tous les partenaires qui ont contribué à offrir cette deuxième édition réussie, digne de Drummondville.

Les RENDEZ-VOUS CHEZ VOUS…

Pour revivre le festival, le public peut profiter en différé des Leçons de cinéma de Brigitte Poupart, Pilou, Sara Mishara, ainsi que du 5 à 7 du Prix collégial du cinéma québécois sur quebeccinema.ca. Cette programmation des RENDEZ-VOUS CHEZ VOUS est une présentation de Bell, en collaboration avec ICI TOU.TVet rendue possible grâce au soutien de Téléfilm Canada et du Fonds des talents.

Revivez la deuxième édition des #RVQCD à Drummondville: https://quebeccinema.ca/la-une/rendez-vous-drummondville-album-souvenir

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment