Une fillette de 3 ans fait une chute du haut d’une glissoire aquatique à Drummondville

Une fillette de 3 ans fait une chute du haut d’une glissoire aquatique à Drummondville
Piscine St-Jean Baptiste © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Une fillette de 3 ans s’est infligée des blessures traumatiques après être tombée du haut d’une glissoire aquatique de la piscine St-Jean Baptiste à Drummondville.

L’accident est survenu mardi à la piscine située sur la 17e avenue à Drummondville alors qu’une fillette de 3 ans a fait une chute d’une dizaine de pieds du haut d’une glissoire aquatique.

Contactée par le Vingt55, Mme Lucie Roy, Directrice aquatique du Réseau aquatique Drummondville relate les faits :‘’La fillette de 3 ans s’est dirigée vers le haut de la glissoire lorsque qu’elle a malencontreusement chuté et atterri sur le béton; une chute d’environ 10 pieds. Elle a été prise en charge rapidement par nos sauveteurs sur place et paramédics qui sont arrivés rapidement, explique madame Roy.

Une chute d’une dizaine de pieds, selon les témoins

Selon les témoignages obtenus par le Vingt55, la mère de l’enfant était présente lors de l’incident. ‘’L’accident est arrivé très rapidement, il n’a fallu que quelques secondes entre le moment où elle est montée et sa chute, explique une maman témoin de l’incident. La mère de l’enfant s’est précipitée au pied de l’imposante glissoire pour lui porter secours, c’est un bête accident tout aussi imprévisible que malencontreux, explique-t-elle, un moment de plaisir peut tourner rapidement en un incident malheureux.

Espace ”Fier partenaire Vingt55” – Fenêtre de temps du Village Québécois d’Antan une invitation Vingt55 !

Intervention rapide des sauveteurs en place

L’enfant a été prise en charge rapidement par les sauveteurs en place qui ont appliqué les manœuvres de premiers soins appris par les jeunes sauveteurs du réseau Aquatique Drummond. Ils ont su appliquer rapidement les manœuvres adéquates pour sécuriser et immobiliser l’enfant le plus efficacement, le temps que les paramédics n’arrivent sur place.

L’enfant a été conduite au centre hospitalier de Drummond où l’équipe de trauma l’ont prise en charge, l’enfant a ensuite été transférée à l’hôpital Saint Justine. Selon les informations préliminaires obtenues par le Vingt55, la fillette se portait bien dans les circonstances, les blessures traumatiques et fractures de l’enfant ne mettent pas sa vie en danger.

De jeunes sauveteurs bien formés selon un porte-parole de chez Dessercom

Prendre un enfant en charge apres une telle chute présente des risques, il faut agir rapidement mais adéquatement explique un porte-parole de chez Dessercom contacté par le Vingt55, le rapport sur l’événement démontre a priori que le travail des sauveteurs a bien été appliqué.

Des formations complètes pour les sauveteurs Aquatiques de Drummondville

Nos sauveteurs sont formés bien évidement pour prévenir et déceler les risques de noyade et, à intervenir efficacement pour différents types de situations ou incidents, comme ici, une chute au sol, explique Lucie Roy, Directrice aquatique. Les piscines et installations de la Ville sont munies de planche dorsale et des stabilisations tout comme d’appareil DEA ou autres équipements et trousses de premiers soins.

Des témoins soulignent la rapidité des sauveteurs et leur efficacité

Nous étions au parc, nous avons entendu pleurer et des cris puis les sifflets stridents, le temps de diriger nos regards vers la piscine, l’enfant était déjà sous les soins de sauveteurs, a fait remarquer un père de famille qui salue lui aussi le travail des sauveteurs en place.

Des installations conformes mais des vérifications faites dans le but d’améliorer la sécurité

Contacté par le Vingt55, Thomas Roux responsable des Communications à la Ville de Drummondville explique: ‘Nous avons rapidement été informés de l’incident, et de l’état de santé de l’enfant qui selon le dernier bilan se porte bien dans les circonstances, a-t-il précisé.

L’installation est complète et conforme explique M. Roux, malgré tout nous avons dépêché une équipe d’employés de la Ville qui déterminera si ou quel correctif supplémentaire pourrait être mis en place afin d’éviter un autre incident du genre.

 

Note de la rédaction : L’information préliminaire transmise par le Centre aquatique était à l’effet que l’enfant était âgée de 5 ans, des vérifications nous ont cependant permis d’apprendre que l’enfant a 3 ans

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon