Une vingtaine de vibrants hommages pour des camionneurs décédés sur nos routes

Une vingtaine de vibrants hommages pour des camionneurs décédés sur nos routes
© Photo Éric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Quelques centaines de camionneurs venus des quatre coins de la province tenaient à rendre hommage à leurs confrères décédés au volant de leur camion en exerçant le métier de chauffeur professionnel. L’imposant rassemblement a eu lieu aujourd’hui, samedi 27 avril, dans le stationnement de la station service et relais routier Harnois à l’intersection du boulevard Lemire et de la rue Canadien à Drummondville.

Des témoignages touchants (Vidéo) Crédit vidéo Eric Beaupré/ Vingt55

L’association SSPT chez les camionneurs, une association qui vient en aide aux camionneurs ayant subi un stress post-traumatique et qui travaille à développer un protocole et des outils pour que les camionneurs soient mieux encadrés à la suite d’un accident, a convié, pour une deuxième année, les camionneurs et familles de camionneurs décédés à un rendez-vous à Drummondville pour commémorer la mémoire des camionneurs décédés au travail.

Des témoignages touchants

Jean-Guy Lenneville a perdu la vie le 10 août dernier près de Granby dans un accident sur l’autoroute 10 en raison d’un corridor de sécurité non respecté. Sa famille était présente afin de se rappeler la mémoire du père de famille décédé et afin de lui rendre un vibrant hommage.

Conditions routières difficiles, corridor de sécurité non respecté, surmenage, fatigue, camion en mauvais état dans lesquels les camionneurs sont parfois obligés de travail poussé par leurs employeurs, imprudence des automobilistes ou usagers de la route, autant de raisons que d’accidents, selon madame Lapointe, présidente de l’association.

Une deuxième édition pour l’association, une aide aux victimes et familles endeuillées

L’événement organisé par l’association SSPT chez les camionneurs a permis à une vingtaine de familles endeuillées et touchées par le deuil d’un proche de venir rendre hommage à un chauffeur décédé au cours de la dernière année.

Madame Karenn Lapointe rappelle que plus de 2000 accidents impliquent des véhicules lourds au Québec chaque année, ce qui en fait l’un des métiers les plus dangereux.

L’association a pour objectif d’aider les camionneurs et les membre de leurs familles à trouver l’aide et les bonnes ressources rapidement après qu’un accident impliquant un camionneur ne survienne.  « Nous tentons de répondre dans des délais de 24 à 48h avec un soutien psychologique »  explique la présidente de l’association. La SAAQ ou autres assureurs peuvent parfois prendre plus d’un mois avant de répondre aux familles, des délais très longs alors que le choc post-traumatique lui, frappe durement rapidement.

Une minute de silence a été respectée ainsi qu’une envolée de ballons sous le son des flûtes des camions qui marquaient ainsi leur appui et soutient aux familles et confrères disparus.

Un autre camionneur impliqué dans un accident est venu témoigner du choc post-traumatique important survenu après un accident impliquant un automobile qui a percuté son véhicule lourd de plein fouet, tuant son conducteur sur le coup, des images marquantes pour le routier.

Conditions routières difficiles, corridor de sécurité non respecté, surmenage, fatigue, camion en mauvais état dans lesquels les camionneurs sont parfois obligés de travail poussé par leurs employeurs, imprudence des automobilistes ou usagers de la route, autant de raisons que d’accidents, selon madame Lapointe, présidente de l’association.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment