Accident inusité sur la rue Gisèle-Une conductrice termine sa course dans une piscine creusée

Accident inusité sur la rue Gisèle-Une conductrice termine sa course dans une piscine creusée
© Photo Éric Beaupré.

© Photos Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE

Une sexagénaire a fait vivre une série d’émotions à une petite famille de la rue Gisèle à Drummondville, alors que cette dernière a vu son véhicule terminer sa course dans la piscine familiale, en fin d’après-midi jeudi 23 août.

«J’étais dans la maison avec ma fille. Nous avons entendu un fracas énorme dans la cour arrière, comme le bruit d’un accident de camion. Je ne me serais jamais doutée qu’une voiture avait traversé ma haie et terminer sa course dans notre piscine creusée», explique Mme Cotnoir, résidente des lieux encore sous le choc, alors que les ambulanciers quittaient les lieux avec la dame âgée.

La mère de famille et sa fille sous le choc

«J’étais sous le choc et abasourdie par ce que je voyais. La conductrice était encore dans la voiture qui fumait, les coussins gonflables étaient déployés et la voiture était immergée dans ma piscine, un scénario que je n arrivais pas à réaliser. Mon premier réflexe a été de faire sortir la dame de la voiture alors que l’eau montait dans l’habitacle et je me suis assurée qu’elle allait bien et j’ai invité la dame à s’asseoir, le temps que les ambulanciers et les policiers arrivent sur place.» nous confie-t-elle.

«Nous sommes extrêmement chanceuses, car normalement, à cette heure-là, nous nous baignons moi et ma fille. Nous n’en revenons pas de la chance que nous avons eue dans notre malchance. Toute une mésaventure!»

© Photo Éric Beaupré

Un témoin «non-voyant» a eu une bonne frousse

«La voiture a littéralement traversé ma cour arrière. La conductrice est ma voisine d’en face« explique Gaétan Gauthier ce voisin non-voyant qui ainsi été témoin auditif de l’incident.

«J’étais sur le patio et, le bruit d’une voiture qui passe dans ta cour, ça surprend un peu explique-t-il. Je n’arrivais pas à m’expliquer ce que je venais  d’entendre. Il a fallu qu’on m’explique ce dont je venais d’être témoin sans le voir. a expliqué ironiquement ce voisin perplexe qui a eu une bonne frousse en réalisant ce qu’il venait de se passer.

Des blessures mineures pour la conductrice dans les circonstances

La conductrice quand a elle s’en sort avec des blessures mineures et a été conduite à l’Hôpital Sainte-Croix après avoir été prise en charge par les paramédics. La dame âgée de 69 ans avouait avoir malencontreusement confondu le frein et l’accélérateur. L’alcool n’est pas en cause dans cet accident. Une aptitude de conduite sera demandée par les policiers afin de s’assurer des capacités de conduire de la dame qui s’en tire avec plus de peur que de mal.

Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


 © VINGT55, MÉDIA WEB, CENTRE-DU-QUÉBEC


Tournée «Reste en contrôle»

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon