Accident mortel sur un chantier de l’autoroute 20, Éric De Champlain-Blais, fait face à la justice

Accident mortel sur un chantier de l’autoroute 20, Éric De Champlain-Blais, fait face à la justice
Accident A20 km 215 © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le suspect d’un délit de fuite mortel, un individu de 44 ans, a comparu pour être formellement accusé lundi en lien avec l’accident mortel qui a coûté la vie d’un travailleur de chantier sur l’autoroute 20 est au Centre-du-Québec.

 

Accident A20 km 215 © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

En effet, Éric De Champlain-Blais, 44 ans, fait face à la justice pour le décès du travailleur de chantier survenu lundi matin au km 215 de l’autoroute 20 Est au Centre-du-Québec.

Un accident sur un chantier autoroutier 

La victime, un homme de 52 ans, a été violement percuté alors qu’il travaillait avec une équipe de l’entreprise Signalétik, sur l’autoroute 20 Est sous un viaduc.

Rencontré par le Vingt55 sur place, un collègue a expliqué ce dont il avait été témoin

Selon les premières informations disponibles sur place par le Vingt55 auprès de ses collègues, la voiture du conducteur impliqué a violemment percuté le travailleur, ‘’il a peine ralentie après l’impact mais ne s’est jamais immobilisé, a relaté le collègue ébranlé ce dont il avait été témoin. ‘‘Nous étions à installer des blocs de béton pour fermer la voie de gauche en vue de travaux qui devaient s’amorcer en début de semaine, précise le travailleur qui a assisté à l’accident impuissant ‘’Nous n’avons rien pu faire pour notre collègue’’ qui selon lui est mort sur le coup, nous avons placé un chariot élévateur de façon à protéger son corps le temps que les policiers et ambulanciers arrivent’’, a-t-il soufflé, la voix nouée par l’émotion.

Espace fier partenaire Vingt55 : Centraide Centre-du-Québec Face aux enjeux locaux ne soyons  #jamaisIndifférents

L’association des travailleurs en signalisation routière du Québec, ATSRQ, commente la situation 

”’Deux travailleurs happés sur deux chantiers différents au Centre-du-Québec en quelques heures et 4 morts en 1 ans’dénonce Jean-François Dionne président ATSRQ, qui tient à dénoncer le manque d’intérêt du MTQ à changer les panneaux aux abords des autoroutes qui explique la loi du corridor de sécurité. ‘’Nous aimerions que les images d’autopatrouille sur les panneaux soient modifiées. Nous suggérons de mettre des véhicules munis de gyrophare orange sur les panneaux afin d’expliquer que nous sommes impliquées dans cette loi. Il faut que le MTQ bouge car il y a trop d’accidents avec des AIFV. Combien faut-il d’accidents avant que les panneaux soient changés et mieux expliquer? Nous demandons à la SQ de commencer à impliquer la loi du corridor de sécurité afin qu’on puissent travailler en sécurité.

L’enquête sur les circonstances et le décès du travailleur a été confiée aux policer de la Sûreté du Québec, division du Service d’enquête sur les crimes majeurs et du Coroner, une enquête est également menée par la CNESST puisqu’un travailleur a perdu la vie.

Comparution du suspect et mise en accusation  

Éric De Champlain-Blais, 44 ans a été intercepté peu après 5h à Saint-Apollinaire par un policier de la Sûreté du Québec dans la bretelle du km 294 soit près de 80km des lieux de l’accident. La SQ a procédé à son arrestation, conduit le suspect au poste de police où Éric De Champlain-Blais a échoué le test d’alcoolémie.

Éric De Champlain-Blais, un résident de Longueuil, a comparu lundi. Celui-ci été accusé de délit de fuite causant la mort, et de conduite avec capacités affaibliees par l’alcool. L’accusé doit revenir devant le tribunal ce mardi 22 septembre pour son enquête sur remise en liberté

Accident A20 km 215 © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon