Autoroute 55 – Québec annonce 340 M$ pour le doublement et réaménagement de l’autoroute 55 entre Bécancour et Sainte-Eulalie

Autoroute 55 – Québec annonce 340 M$ pour le doublement et réaménagement de l’autoroute 55 entre Bécancour et Sainte-Eulalie
© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, et le député de Nicolet-Bécancour, M. Donald Martel, ont annoncé aujourd’hui un important investissement de 340 M$ pour le réaménagement de l’autoroute 55 entre Bécancour et Sainte-Eulalie. Le projet permettra de doubler les voies de circulation sur 27,1 km, d’ajouter une séparation physique entre les deux directions et de réaménager les quatre intersections à niveau situées sur ce tronçon.

Comme l’annonçait le gouvernement du Québec et le Vingt55 en octobre 2020 Québec vont de l’avant avec le doublement des voies de l’autoroute 55 entre Bécancour et Sainte-Eulalie

Plusieurs appels d’offres seront publiés au cours des prochains mois, notamment pour des services professionnels (surveillance, maîtrise d’œuvre et assurance qualité) et la réalisation de travaux préparatoires visant le déboisement de l’ensemble du tronçon.

Ce projet, nécessaire pour le Centre-du-Québec, permettra d’accroître la sécurité des usagers de la route, d’augmenter la fluidité de la circulation sur le tronçon ciblé et d’améliorer l’infrastructure de l’autoroute 55.

« Je me réjouis de l’avancement de ce projet et du lancement prochain des appels d’offres. L’autoroute 55 est un axe stratégique qui est au cœur du développement du Centre-du-Québec. Le réaménagement de ce tronçon est très attendu. » André Lamontagne, député de Johnson, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Chaudière-Appalaches

 

« Grâce à cet investissement de 340 M$, notre gouvernement propose une solution à long terme pour répondre aux enjeux de sécurité et de densité de circulation dans le secteur. Les différentes interventions amélioreront significativement la qualité de vie des usagers de la route et des communautés avoisinantes. » François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

 

« Je suis très heureux que le projet de réaménagement de l’autoroute 55 passe à l’étape de la réalisation et je remercie le ministre des Transports d’y avoir veillé. Ce réaménagement va changer les déplacements de celles et ceux qui empruntent cette autoroute. Enfin, nous allons passer à l’action! » Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour

Les interventions à réaliser sont subdivisées en deux secteurs :

Secteur sud : 16,9 km entre l’échangeur de l’autoroute 20, à Sainte-Eulalie, et 2,2 km au sud de la route 226;

Secteur nord : 10,2 km entre l’échangeur du boulevard des Acadiens et 2,2 km au sud de la route 226.

L’ensemble des travaux s’échelonnera jusqu’en 2028. Des mises en service s’effectueront progressivement dès 2025.

La stratégie de réalisation prévoit la division de chaque secteur en différents lots de travaux. Les détails de ceux-ci seront diffusés lorsqu’ils auront été finalisés.

Certains éléments sont toujours en analyse dans le secteur nord, sur le tronçon où se trouvent des intersections à niveau, chemins Prince, Forest et Thibodeau.

Puisque le projet sera réalisé en plusieurs lots, les travaux pourront débuter alors que les analyses de ce secteur se poursuivent.

Le projet est inscrit en annexe de la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure et est assujetti à la Directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55 

texte 

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon