Centre de ressources pour hommes Drummond-Projet «Genre Humain»: moins de stéréotypes et plus de liberté

Centre de ressources pour hommes Drummond-Projet «Genre Humain»: moins de stéréotypes et plus de liberté
Dans l'ordre habituel: Stéphanie Lacoste, conseillère municipale, Martin Doucet, coach personnel au CRHD, Line Picard, intervenante sociale au CRHD et Dominic Martin, directeur du CRHD. | © Photo: André Michaud

DRUMMONDVILLE

Soucieux de conscientiser les jeunes du secondaire sur les effets pernicieux des stéréotypes féminins et masculins, deux intervenants du Centre de ressources pour hommes Drummond (CRHD) parcourront les classes dans la région afin de rencontrer les étudiant(e)s dans le but de repenser les croyances et de développer une vision plus élargie de la masculinité et de la féminité.

Encore aujourd’hui, les hommes vivant des difficultés sont souvent réticents à consulter, particulièrement en matière d’aide psychosociale.

Selon un sondage SOM tout récent réalisé pour le compte du Regroupement provincial en santé et bien-être des hommes, près d’un homme sur quatre (22%) pourrait vivre de la détresse psychologique, alors que seulement 12% rapportent avoir consulté un intervenant psychosocial au cours des douze derniers mois.

Pourquoi, même en 2018, il est difficile pour un homme de demander de l’aide? Pourquoi est-ce que cette demande d’aide est encore perçue comme une faiblesse par ce dernier?

Comme le mentionne Line Picard, intervenante au CRHD, «pour réussir à s’adapter aux standards dictés par la société (beauté esthétique et séduction pour les filles et force et puissance pour les garçons), les jeunes sont soumis à une pression sociale importante qui a des effets destructeurs sur leur équilibre psychologique et mental.»

À travers le projet «Genre Humain», l’organisme propose d’aller rejoindre ces «adultes en devenir» (12-25 ans) directement dans les écoles de la commission scolaire de Drummondville pour les inviter à revoir leurs perceptions des genres.»

À ce jour, plusieurs rencontres sont prévues avec des étudiants du secondaire et aussi du CEGEP.

«Nous vivons dans une société qui transmet une forme d’éducation implicite à l’effet qu’un “vrai homme” devrait se débrouiller seul pour trouver la solution face à ses problèmes. Avec ce projet, nous pouvons redéfinir ensemble, ce qu’est être un homme ou une femme et le meilleur moyen d’y arriver est d’aller au-delà des dynamiques de dualité (Féminisme, Masculinisme, Me too et autres mouvements de clivage), en utilisant un dialogue d’ouverture et de réconciliation.»

Ce dialogue passe par l’utilisation d’un langage de valeurs qui nous définit mieux dans nos besoins et nos aspirations et qui nous reconnecte à notre humanité en nous rendant ainsi beaucoup plus libre, complet et non violent » révèle Martin Doucet, coach personnel au CRHD.

Le Centre de ressources pour hommes Drummond a comme mission d`outiller et d`accompagner les hommes dans leurs démarches personnelles tout en valorisant leur place dans la société.

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment