C’est la fin pour le restaurant ‘’Allô! Mon Coco’’ qui ferme ses portes à Drummondville

C’est la fin pour le restaurant ‘’Allô! Mon Coco’’ qui ferme ses portes à Drummondville
Allô Mon Coco Drummondville © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

C’est avec regret et émotion que les deux copropriétaires ont confirmé au Vingt55 la fermeture définitive du restaurant ”Allô! Mon Coco” situé au 13, rue Robert Bernard, en bordure de l’autoroute 20 à Drummondville.

C’est avec regret et émotion que les deux copropriétaires ont confirmé au Vingt55 la fermeture définitive du restaurant situé au 13, rue Robert Bernard en bordure de l’autoroute 20 à Drummondville.

La pénurie de main-d’œuvre et l’attraction moins présente durant la semaine auront eu raison des copropriétaires, Antonia et Dave, qui ont annoncé officiellement la fermeture du commerce Allô Mon Coco à leurs employés aujourd’hui et au Vingt55.

En entrevue téléphonique au Vingt55, Antonia a expliqué avec regret la fermeture du commerce

Nous avons tenu à informer nos employés aujourd’hui avant de fermer officiellement nos portes. Ce fut une décision très émotive mais la tâche de travail était rendue insurmontable. Nous devions, Dave et moi, travailler en cuisine en plus d’offrir le soutien à nos employés 7 jours sur 7 pratiquement 24h par jour en plus de voir les employés de moins en moins nombreux pour palier aux congés et absentéisme imprévus.

Une pénurie de main-d’œuvre et de jeunes travailleurs impliqués et consciencieux

Nos employés qui sont restés avec nous jusqu’à la fin ont été fidèles et très appréciés, malheureusement la pénurie d’employés en cuisine et sur le plancher a rendue la gestion du commerce insurmontable.

Ce n’est pas un blâme ni un désaveu envers nos employés ni la bannière mais la main-d’œuvre sérieuse est rare et difficile à garder. Il n’est pas rare de devoir assumer de l’absentéisme de dernière minute, des congés injustifiés ou carrément du personnel qui ne rentre pas dans des périodes de pointe.

C’est donc dans ce contexte que nous avons choisi de fermer le commerce, nous avons annoncé la fermeture temporaire, non pas par manque de transparence mais pour pouvoir aviser nous-mêmes nos employés de la situation.

Il n’est pas exclu que le commerce soit éventuellement repris, mais pour le moment aucune confirmation ne va dans ce sens.

Un merci très spécial pour la clientèle drummondvilloise

Ce sont deux copropriétaires généreux et attentionnés qui aujourd’hui souhaitent, par le biais du Vingt55, également remercier leur aimable clientèle. “C’est avec beaucoup d’émotion que nous les remercions d’avoir été au rendez-vous et aussi fidèles, matin après matin, toujours avec le même sourire et gentillesse envers nous et nos employés” a tenu à dire Antonia en son nom et en celui de son mari et copropriétaire, Dave

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment