Cyber-risques – Près d’une centaine de municipalités mieux protégées

Cyber-risques – Près d’une centaine de municipalités mieux protégées
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Grâce au nouveau regroupement en assurances de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) contre les cyber-risques, près d’une centaine de municipalités bénéficieront d’une couverture complète en matière de cybersécurité, et ce, tout en profitant des primes les plus avantageuses sur le marché.

Comme la loi et les meilleures pratiques le requièrent, et à la suite d’un processus d’appel d’offres public lancé par l’UMQ en avril dernier, le comité exécutif de l’Union a en effet approuvé, le 14 juin dernier, un contrat avec BFL Canada risques et assurances pour la fourniture de diverses couvertures d’assurances contre les cyber-risques dans le cadre du regroupement de l’Union. Le contrat, d’une durée de cinq ans, entrera en vigueur le 1er juillet 2019.

La couverture de base offerte aux adhérents dans le cadre de ce contrat est de 250 000 $, mais les municipalités qui le souhaitent peuvent augmenter leur protection jusqu’à 2 millions $, leur garantissant ainsi une protection adéquate contre les risques de cyberattaques, de piratage ou de demandes de rançons par des cybercriminels. Les municipalités participantes profiteront aussi d’un service d’assistance complet en cas d’attaques contre leurs systèmes.

Soulignons par ailleurs que selon une analyse indépendante des soumissions reçues dans le cadre de l’appel d’offres public, les municipalités participantes bénéficieront, en moyenne, de primes 50 % plus basses au sein du regroupement en assurances de l’UMQ que si elles avaient obtenu la même couverture individuellement.

Le regroupement en assurances pour les cyber-risques est l’un des nombreux produits et services offerts par l’UMQ à ses membres, qui permettent aux municipalités de bénéficier d’importantes économies.

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment