Décès du jeune motocycliste Gabriel Gélinas – Vitesse, témérité et distraction ciblés par le coroner Garneau

Décès du jeune motocycliste Gabriel Gélinas – Vitesse, témérité et distraction ciblés par le coroner Garneau
Accident moto © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le rapport du coroner Yvon Garneau concernant le décès du jeune motocycliste et Drummondvillois Gabriel Gélinas, arrive quelques jours après que le gouvernement du Québec ait annoncé, le 6 février dernier, qu’il resserrait les règles d’accès à la conduite d’une motocyclette. Le coroner Yvon Garneau cible la témérité, l’imprudence et la distraction des impliqués comme causes dans l’accident qui a coûté la vie du jeune Drummondvilois.

Décès du jeune motocycliste Gabriel Gélinas – Vitesse, témérité et distraction ciblés par le coroner Garneau © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

L’accident qui a coûté la vie du jeune motocycliste avait causé une onde de choc dans la communauté et motocyclistes de la région. Le destin avait frappé quelques heures plus tôt à moins d’une centaine de mètres du lieu de l’accident où un autre motocycliste avait perdu la vie.

Le rapport du coroner cible plusieurs facteurs contributifs à l’accident. C’est au moment d’une manœuvre de dépassement dans une zone où il est permis de le faire, sur une ligne droite, que Gabriel Gélinas, 20 ans, a frappé de plein fouet le coin arrière du véhicule Mercedes qui s’engageait vers une entrée, ne laissant aucune chance au motocycliste qui est décédé des suites de la collision le 31 août 2019.

La scène d’accident ne laissait aucun doute quant à la violence de l’impact et le scénario qui avait coûté la vie du jeune motocycliste.

Le rapport du coroner établit que le jeune conducteur possédait un permis d’apprenti conducteur classe 5 et 6a, que ce dernier n’était pas adepte de vitesse et que suite à un léger accrochage survenu quelques jours auparavant, ce dernier avait envisagé la vente de sa moto sport Yamaha R1 2008.

Gestes téméraires, imprudence et distraction ressortent du rapport en cause

Toujours selon le rapport et enquête du coroner Garneau, le conducteur de la voiture impliquée aurait selon un témoin été possiblement distrait par l’étalage d’une vente de garage en bordure de route, version contredite par car le conducteur de l’auto qui a plutôt affirmé chercher un garage pour réparer son véhicule. Selon le rapport, le conducteur de la Mercedes impliquée dans l’accident aurait ralenti et aurait fait une manœuvre de virage et ainsi, sans avertissement, obstrué la voie dans laquelle le motocycliste s’engageait pour effectuer un dépassement.

Le coroner Yvon Garneau © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

L’analyse et conclusion de l’enquête du coroner Garneau

L’analyse et enquête du coroner Garneau permet d’établir que le feu arrière gauche, bien que fonctionnel, n’était pas en fonction au moment de l’accident, alors que le conducteur a déclaré lors de l’enquête ne pas ce souvenir de l’avoir actionné au moment de faire sa manœuvre et entravé la voie.

Le conducteur de la motocyclette n’a pu éviter l’impact et a freiné sur une distance de 31,80m avant de percuter la voiture dans une manœuvre de contre-braquage qui ne fut pas suffisante pour éviter l’impact avant d’être projeté au sol, le casque conforme et réglementaire n’aura toutefois pas permis de sauver le motocycliste.

En résumé de son rapport et en conclusion de son enquête, le coroner en vient aux conclusions suivantes: ‘’Il s’agit d’un accident fatal comportant divers facteurs, tels la vitesse parcourue par le motocycliste Gabriel Gélinas, sur une courte distance au bout de laquelle un imprévu est survenu. L’automobiliste ralentit sa course pour faire un virage, n’actionne pas le clignotant et n’indiquant ainsi pas son intention, le motocycliste, lui, accélère sa vitesse croyant avoir le pouvoir d’effectuer un dépassement. Devant le scénario qui se dessine, l’impossible lui dicte un freinage brusque afin d’éviter l’impact à haute vitesse; la destinée en aura décidé autrement alors que Gabriel Gélinas est décédé des suites de la collision, selon l’analyse finale du coroner Yvon Garneau.

Les analyses toxicologiques ordonnées par le coroner Garneau n’avaient révélé aucune trace d’alcool ou de drogue dans l’organisme du motocycliste. Selon l’examen externe, il a été mis en évidence la présence d’une fracture à la base du crane. Le coroner ainsi établit comme conclusion du rapport que M. Gabriel Gélinas est décédé des suites d’un polytraumatisme de la route.

 

Des statistiques inquiétantes émanent d’un rapport présenté le 6 février dernier.

Des chiffres qui démontrent l’importance des campagnes de sensibilisation et de resserrer les règles de conduite des motos qui sont surreprésentées dans les accidents impliquant un seul véhicule. 

Principaux constats de l’analyse des accidents mortels

Sur les 182 accidents, 48,9 % impliquaient un seul véhicule, soit la moto.

Les motos à risque sont largement surreprésentées (25,3 % des motos impliquées dans les accidents mortels, alors qu’elles ne représentent que 4,5 % du parc de motos).

37,9 % des conducteurs de moto possédaient depuis moins de 5 ans un permis comportant une classe qui autorise la conduite d’une moto.

57,9 % des propriétaires de moto impliqués dans un accident possédaient leur moto depuis moins de 2 ans.

66,7 % des conducteurs avaient commis au moins une infraction entraînant l’inscription de points d’inaptitude à leur dossier de conduite au cours des 10 ans précédant leur accident.

Les causes ayant été le plus fréquemment citées par les policiers comme principales causes probables des accidents sont la vitesse (32,9 %), l’omission de céder le passage (12,6 %) et la distraction ou l’inattention (9,6 %).

 

Les travaux ont porté sur l’analyse des circonstances entourant le décès de 189 motocyclistes impliqués dans 182 accidents survenus entre le 1er  janvier 2013 et le 31 décembre 2016.

Parmi les 14 recommandations de la SAAQ et groupe d’étude, notons :

L’application de nouvelles règles d’accès à la conduite d’une motocyclette;

L’imposition de la règle du zéro alcool pour tous les apprentis motocyclistes, comme c’est le cas pour la conduite d’un véhicule de promenade;

La poursuite de la sensibilisation des autres usagers de la route à la présence des motocyclistes;

Le déploiement d’actions de sensibilisation s’adressant aux motocyclistes qui porteront sur les principales causes des accidents et le recours à des porte-paroles crédibles et influents pour souligner les bonnes pratiques et les bons comportements motocyclistes;

La poursuite de la veille sur les nouvelles technologies pouvant améliorer la sécurité des motocyclistes.

 « Les statistiques du bilan routier concernant les motocyclistes sont préoccupantes. Ces derniers sont surreprésentés. Il me paraît donc incontournable d’agir rapidement’’, avait mentionné François Bonnardel, ministre des Transports du Québec, en conclusion de cette analyse.

Espace fier partenaire Vingt55 : Mikes Drummondville, commander en ligne ici

L’événement ‘Créez votre Duetto’ est de retour chez Mikes à Drummondville !

Grâce à votre-emploi.ca, trouvez des opportunités d’emplois et de carrières !
Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon