Accident, alcool au volant et arrestation : des conséquences graves pour 2 jeunes conducteurs à Drummondville

Accident, alcool au volant et arrestation : des conséquences graves pour 2 jeunes conducteurs à Drummondville
@ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Une nuit festive dans le secteur du Boulevard Allard à Drummondville entraînera des conséquences graves pour un groupe de jeunes adultes et adolescents, ainsi que pour deux jeunes conducteurs à Drummondville.

Un deuxième jeune conducteur et événement lié à l’alcool au volant conduit à une arrestation © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

En effet, comme la constaté le vingt55 ce matin, le premier événement est un accident survenu sur le Boulevard Allard impliquant une jeune conductrice. L’accident est survenu face au 7450 Boulevard Allard, vers 6h20 ce matin, précise la Sergente Valérie Beauchamps, porte-parole de la Sûreté du Québec, en entrevue au Vingt55.

La conductrice du premier véhicule impliqué a perdu la maîtrise de son véhicule, qui a ensuite violemment heurter un rempart de glace en bordure de route, projetant le véhicule lourdement endommagé au milieu des voies, comme l’a constaté le Vingt55 sur place.

Soumise à l’alcoolémie zéro, la jeune conductrice de 18ans a soufflé dans l’appareil de détection approuvé et enregistré un taux supérieur à ce que la loi lui permettait, confirme la porte-parole de la Sûreté du Québec. Prise en charge par les paramédics, la conductrice a été transportée au Centre hospitalier Sainte-Croix pour des blessures qui ne mettaient pas sa vie en danger et de manière préventive. La conductrice pourrait recevoir un constat d’infraction pour avoir conduit un véhicule à moteur sous l’effet de l’alcool, puisqu’elle était soumise à une tolérance zéro mentionne la Sergente Valérie Beauchamps

La vitesse, la fatigue et un faible taux d’alcool pourraient donc avoir contribué à l’accident, selon les constats effectués sur place par les autorités.

Un deuxième jeune conducteur et événement lié à l’alcool au volant conduit à une arrestation.

Alors que les policiers attendaient l’arrivée des remorqueurs, le conducteur d’un autre véhicule avec trois jeunes occupants à bord se sont présentés au même endroit.

Le conducteur n’avait visiblement pas prévu sur son itinéraire une rencontre avec les policiers.

L’agent venu à sa rencontre pour l’informer que la circulation était entravée a, devant des motifs raisonnables de croire que le conducteur avait consommé de l’alcool, invité le jeune conducteur de 20 ans à souffler à son tour dans l’appareil de détection approuvé et enregistré. Il a échoué le test de l’ADA, confirme la sergente Valérie Beauchamps.

Le jeune conducteur a été conduit au poste de police de la MRC de Drummond, où il a soufflé dans l’appareil éthylométrique et enregistré un taux largement supérieur à la limite permise par la loi, à 7h00 du matin. Les trois autres occupants du véhicule ont été contraints de rentrer par leurs propres moyens, puisque le véhicule a été saisi et remorqué sur place.

Le jeune conducteur de 20 ans a été libéré et fera face à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool, précise la porte-parole de la Sûreté du Québec.

Un résident du secteur rencontré sur place, M. Richer, venu s’enquérir de la situation, avait peu de mots devant la scène de l’accident et un tel constat

« Un accident ici, et une arrestation 30 minutes plus tard, et, l’alcool en cause chez les jeunes, constate ce témoin de la situation. Cela signifie qu’ils ont quitté les lieux d’une fête sans que personne ne soit assez sensibilisé aux conséquences de l’alcool pour les retenir ou offrir un moyen de transport alternatif, » soulève le résident, rencontré sur place par le Vingt55, indigné de constater la situation.

« Forcé de constater que les messages de préventions ne passent pas et que des élus attendent un autre décès, comme celui survenu sur le boulevard Mercure, ou un autre drame, pour agir et réviser nos lois ou offrir des campagnes plus efficaces et dissuasives, » ajoute le citoyen conscient qu’un autre drame a été évité de justesse. « Qu’aurait-il pu arriver aux jeunes dans la voiture s’ils n’avaient pas été interceptés et arrêtés grâce à la vigilance d’un policier? » ajoute le citoyen, visiblement inquiet de constater que les messages de prévention ne passent plus du tout.

Les campagnes de prévention contre l’alcool au volant semblent inefficaces, alors que les recommandations du coroner suggèrent d’abaisser la limite à 0.05.

Ces deux événements surviennent alors que le coroner Yvon Garneau continue de marteler l’une de ses recommandations, préconisant d’abaisser la limite à 0.05, et rappelle à la ministre Geneviève Guilbault que le Québec est l’une des dernières provinces à avoir un taux de 0.08.

Les messages de prévention contre la conduite avec les facultés affaiblies ne semblent visiblement pas atteindre les conducteurs, comme le rappellent et précisent également nos différents juges dans les tribunaux de Drummondville lors de la condamnation des conducteurs, qui sont dans une grande majorité à une première infraction en matière de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool.

Un deuxième jeune conducteur et événement lié à l’alcool au volant conduit à une arrestation © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon