Fraude à Drummondville : Pertes de plus de 2500 $, un faux avocat demande de l’argent pour assurer la caution de son fils

Fraude à Drummondville : Pertes de plus de 2500 $, un faux avocat demande de l’argent pour assurer la caution de son fils
Fraude à Drummondville Pertes de plus de 2500 $ © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Une Drummondvilloise a été victime de la fraude du grand-parent, un fléau bien connu des policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond et de la GRC.

Cette fois, une caution pour libérer son fils, présumément détenu et à l’ombre dans une cellule de Drummondville, a été utilisée pour écumer et soutirer de l’argent.

« Votre fils a été arrêté à Drummondville, sa caution s’élève à plus de 2500 $ et doit être payée afin de libérer celui-ci », a mentionné le présumé avocat drummondvillois, agissant frauduleusement au nom d’un bureau de l’aide juridique en s’adressant à sa victime.

Selon les informations obtenues par le Vingt55, le stratagème et scénario présenté était plausible. Des détails de l’arrestation et des informations du poste de la Sûreté du Québec de Drummondville ont été donnés par le présumé avocat.

« Votre fils attend ce montant pour être libéré », pouvait-on entendre, empressant ainsi la personne à amasser la somme et de la remettre au collecteur qui se présenterait à sa porte. Incapable de rejoindre le membre de la famille présumément arrêté, le scénario devenait plausible et inquiétant pour la victime.

Une perte et fraude de plus de 2500 $, le fils n’a jamais été arrêté

Un homme s’est présenté à la porte de la victime pour réclamer, au nom du bureau de l’aide juridique, la somme réclamée et servant à payer la caution.

Selon les informations obtenues par le Vingt55, la victime s’est pliée à la demande et s’est fait escroquer. L’homme qui s’est présenté à sa porte portait un masque de protection COVID et a réclamé la somme, avant d’inviter sa victime à attendre des nouvelles du membre de la famille emprisonné.

Le membre de la famille est en vacances loin de Drummondville

Après avoir reçu un appel l’informant que le membre n’était pas à l’ombre derrière les barreaux, mais bien au chaud dans une destination soleil, la victime, qui venait de débourser plus de 2500 $, s’est rendu compte du stratagème.

Aucun bureau d’avocat n’envoie un agent, un collecteur ou un représentant pour collecter des sommes d’argent pour des frais d’avocat ou des cautions à la suite d’une arrestation confirme un spécialiste en droit contacté par le Vingt55. » Une caution doit être payée au palais de justice avec la présentation des documents en lien avec l’arrestation et non par un agent de livraison précise l’avocate criminaliste en entrevue au Vingt55.

La GRC et la SQ invitent d’ailleurs les familles à discuter de ce type d’escroquerie et fraude avec les aînés, personnes vulnérables et membre de leur famille afin de les sensibiliser à ce type de fraude ou arnaque.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon