Journée des femmes au cœur des STIM : formation, inspiration et échanges

Journée des femmes au cœur des STIM : formation, inspiration et échanges
Le comité organisateur est formé de Maria Leal, VEC - Cégep de Victoriaville; Katia Mayrand, INC- Cégep de Drummondville et Christine Linteau, Service de la formation continue - UQTR - Campus de Drummondville.

DRUMMONDVILLE

La Journée des femmes au cœur des STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques), qui se tiendra le 29 mars prochain, rassemblera à Drummondville une centaine de participants désirant en apprendre davantage sur ces secteurs et discuter de la place qu’y occupent les femmes.

Les secteurs des STIM regorgent de métiers et de défis stimulants. Pourtant, les femmes ne représentent qu’une faible proportion des professionnels qui y travaillent. Ces domaines seront démystifiés et des périodes de maillage avec des femmes inspirantes œuvrant dans des métiers non traditionnels sont au programme.

L’événement qui en sera à sa première édition aura lieu dans les locaux du Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI) et à l’UQTR, au campus de Drummondville. Les objectifs de la journée sont d’outiller, d’échanger et d’inspirer. Les participants auront l’occasion d’y entendre des orateurs et panélistes mobilisateurs au parcours hors du commun.

La présidente déléguée des entreprises Soucy, Chantal Soucy, brisera la glace en accueillant les participants à cette journée.

Celle pour qui l’intégration des femmes dans les équipes de gestion est signe de levier significatif donnera le ton à la journée.

« Les entreprises Soucy se font un point d’honneur de promouvoir la représentativité des femmes dans leurs équipes de travail et à mettre en place divers leviers permettant aux talents féminins de s’épanouir dans des métiers qui, nous l’espérons, ne seront bientôt plus qualifiés de non conventionnels. L’intégration de femmes dans les sciences bonifie ces domaines qui contribuent au développement de la société de demain, en y intégrant des talents diversifiés et des valeurs et priorités humanistes», souligne Mme Soucy.

Eve Langelier, titulaire de la Chaire pour les femmes en sciences et en génie du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et professeure au département de génie mécanique de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, livrera par la suite une conférence dont le titre est «Femmes en STIM : environnement, défis et stratégies».

Au cours de la journée, deux blocs de trois activités de formation et de discussion seront offerts aux participants. On y parlera notamment de modèles de gestion innovants, de technologies numériques, d’inclusion et d’efficacité opérationnelle. La question de comment gravir les échelons plus facilement sera aussi abordée à travers un panel de discussion, puis une vitrine technologique sera offerte. Les conférenciers sont des gestionnaires issus d’entreprises privées et d’organismes, des professeurs d’université ainsi que des enseignants du cégep.

Le panel de clôture «Quatre femmes, quatre histoires» mettra en avant-plan quatre femmes au parcours impressionnant, soit Jessica Carbonneau, directrice de production chez Cascades Groupe Tissu Groupe Tissu; Michèle Dupuis, enseignante dans le programme de Techniques de génie mécanique au Cégep de Drummondville; Hakima Ould-Slimane, professeure au département d’informatique et de mathématiques à l’UQTR, ainsi que Alexandra Rousseau, candidate à la profession d’ingénieur (CPI) Industriel et relève d’entreprise pour Rovibec . Elles partageront leur cheminement professionnel, leurs succès ainsi que les défis qu’elles ont relevés au fil des ans. La journée se terminera avec une activité de réseautage entre les participants.

Le formulaire d’inscription en ligne est disponible au http://www.uqtr.ca/fc.inscriptionSTIM. Le déroulement de la journée et la description des ateliers et conférences s’y trouvent également.

Cet événement est organisé par INC du Cégep de Drummondville, VEC du Cégep de Victoriaville et le Service de la formation continue et de la formation hors campus de l’Université du Québec à Trois-Rivières – Campus de Drummondville et rendu possible grâce à la collaboration des partenaires et des collaborateurs du Centre-du-Québec. Le financement de ce projet a été permis grâce à un partenariat entre la Commission des partenaires du marché du travail et le Centre des Compétences futures pour soutenir le développement de la main-d’œuvre au Québec .

Le comité organisateur est formé de Katia Mayrand, Maria Leal et Christine Linteau, représentantes respectives des établissements d’enseignement ci-haut mentionnés, ainsi que de Jessica Ebacher, qui agit à titre de chargée de projet.

Le Journée des femmes au cœur des STIM est financée en partie par le gouvernement du Canada dans le cadre du programme Compétences futures.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×