Don d’organes et don de soi, quand aider et servir dépassent l’engagement pour un policier Drummondvillois

Don d’organes et don de soi, quand aider et servir dépassent l’engagement pour un policier Drummondvillois
© Photo/Vidéo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La Semaine nationale de sensibilisation au don d’organes et de tissus tire à sa fin et pour bon nombre d’entre nous, la préoccupation sur l’importance du don d’organes et de tissus demeure peu clair, les questions, interrogations peuvent être nombreuses, n’hésitez pas à signer votre carte ou à vous renseigner.

Le Vingt55 a appris par la chronique d’Isabelle Légaré du Nouvelliste que l’agent Gosselin a vécu un moment unique dans le cadre de ses fonctions comme ‘rransporteur de don d’organes’. À la suite de cette publication, le Vingt55 ne pouvait manquer l’occasion de rencontrer l’agent Gosselin.

Un policier engagé et généreux sensibilisé à l’importance de signer sa carte de donneur

C’est en répondant à un appel la veille de Noël, qui lui demandait de faire le transport vers un hôpital à Québec que l’agent Gosselin a répondu à l’appel du centre Transplant Québec. Il ne se doutait pas que le destin lui ferait vivre un moment unique, un cadeau et moment lui rappelant l’importance de son implication et engagement. Voyez et écoutez en entrevue, le récit de l’Agent Gosselin :

L’agent François Gosselin de la Sûreté du Québec, père d’un enfant et d’un deuxième que lui et sa conjointe attendent au cours des prochains mois, agent à la Sûreté du Quebec à la MRC de Drummond, est bien au fait de l’importance de signer sa carte de don d’organes.

L’engagement à l’année; parlez-en et signez votre carte de don d’organes.

« Dites-le comme vous voulez, mais dites-le. ».

Pour favoriser une conversation sur le don d’organes, Transplant Québec a multiplié ses actions à travers une campagne de communication, notamment en créant la page Web  https://ditesle.ca/fr et la page Facebook « ditesle.ca »

Tout comme l’Agent Gosselin, le Vingt55 vous invite à en parler avec vos proches, collègues et membres de votre famille et surtout à signer votre carte de don d’organes.

 

Deux minutes pour comprendre le don d’organes

Francois Gosselin, agent à la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond, est bien au fait de l’importance de signer sa carte de don d’organes.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment