Fermeture d’une deuxième boutique en une semaine aux Promenades Drummondville

Fermeture d’une deuxième boutique en une semaine aux Promenades Drummondville
Fermeture d’une deuxième boutique en une semaine aux Promenades Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Des moments difficiles pour plusieurs franchisés et clients, qui voient deux bannières quitter le centre commercial et s’ajouter aux nombreux locaux inoccupés et laissés vacants aux Promenades Drummondville. En effet, après l’annonce de la fermeture de Bizou, en début de semaine, c’est au tour de la boutique du Centre du Rasoir d’annoncer sa fermeture définitive.

Fermeture de la boutique Centre du Rasoir, la deuxième boutique en une semaine aux Promenades Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Deux annonces de fermeture viennent s’ajouter à la longue liste de commerces qui ont quitté le centre commercial drummondvillois, au fil des années.

Après avoir appris que leur bannière se plaçait sous la protection de la loi sur les faillites en décembre, les employés des 34 magasins Centre du Rasoir, dont celui de Drummondville, vivaient dans l’attente des décisions quant à l’avenir de l’entreprise. Pour la succursale de Drummondville, le sort a été jeté sur la boutique, située aux Promenades Drummondville, qui a annoncé sa fermeture définitive.

Fondé il y a une soixantaine d’années, Centre du Rasoir a vécu plusieurs changements après la fusion de quelques succursales avec Boutik Électrik. 80 boutiques étaient sous la gouverne de la franchise. Malgré une restructuration et une nouvelle image sous la bannière, le Centre du Rasoir annonce donc sa fermeture à Drummondville.

Des clients rencontrés sur place et surpris de cette fermeture ne l’ont pas vu venir.

« Nous tentons d’encourager nos boutiques. Ce matin, nous venions faire l’achat d’une machine à café et d’un rasoir haut de gamme. Malheureusement, nous devrons nous retourner vers une autre option », a mentionné un client. « L’achat en ligne semble être la prochaine avenue », a commenté ce client, qui s’est buté à des portes fermées et à une boutique vide, avec comme seul avis une lettre confirmant la fermeture définitive de la boutique et invitant les clients à se tourner vers le Web afin de découvrir la liste des magasins et les horaires, ainsi que l’offre de service et les promotions.

Selon des employés, la pénurie de main-d’œuvre et des problèmes d’approvisionnement seraient, entre autres, à l’origine de la perte de croissance de l’entreprise. L’inflation que connaît le Québec aura également, selon eux, eu un impact majeur sur la bannière.

« Peu d’annonces, de moins en moins de boutiques », commente le même client, qui constate que les boutiques disparaissent tranquillement des centres commerciaux.

« À Drummondville, le centre commercial est de plus en plus désert », commente un autre client, qui constatait lui aussi la fermeture de la boutique et les locaux laissés vacants autour de la boutique.

La fermeture et le départ de la boutique Bizou aux Promenades Drummondville ont également été annoncés par la franchise, en début de semaine, et confirmés par le siège social.

L’entreprise Bizou a également fermé ses portes lundi, aux Promenades Drummondville, comme en témoigne l’espace fermé  © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Un document obtenu par le Vingt55 et transmis à la majorité des franchisés annonçait en effet la fermeture de leurs succursales sans plus de préavis.

Bizou International Inc. déposera officiellement, donc au cours des prochains jours, une faillite en conformité avec les dispositions de la Loi sur la Faillite et L’Insolvabilité. La fermeture de 45 boutiques situées au Québec et au Nouveau-Brunswick est effective dès maintenant a annoncé la direction, cette annonce touche également la boutique située aux Promenades Drummondville qui a déjà fermé ses portes depuis lundi.

De nouvelles réalités confirme la direction de la franchise

Le commerce de détail vit, depuis plusieurs années, de grands bouleversements caractérisés, entre autres, par une augmentation des ventes en ligne et une diminution considérable de l’achalandage en centres commerciaux. Malheureusement, les conséquences de la pandémie, comme la fermeture des magasins pendant plusieurs mois, l’augmentation des coûts d’exploitation et les défis d’approvisionnement des marchandises, ont ajouté une pression supplémentaire sur les liquidités et la santé financière de l’entreprise, qui s’est vue dans l’obligation de cesser l’exploitation de son réseau de boutique. Bizou devra repositionner son modèle d’affaires et se concentrer sur d’autres canaux de vente.

« Nous tenons à remercier personnellement tous les employés, clients, et collaborateurs de Bizou pour la confiance qu’ils nous ont témoigné durant toutes ces années » a tenu à mentionner la direction.

Un signe des temps, la vocation des centres commerciaux est-elle appelée à changer ou à rapetisser? C’est en effet la question que se posent de nombreux Drummondvillois.

Des allées et boutiques de plus en plus désertes, constatent les clients, il fut un temps où le centre commercial était un lieu rassembleur : arcades, boutiques spécialisées ou à la page, ainsi que des braderies, où les clients, les familles, même, se bousculaient pour profiter des spéciaux lors des ventes-trottoir… Tout cela a laissé place aux nombreux espaces vides et inoccupés.

L’achat en ligne semble concurrencer les franchises et les boutiques, alors que de moins en moins de publicités ou d’annonces semblent soutenir les efforts des franchisés. La pénurie de main-d’œuvre affecte également les boutiques et les commerçants, de l’avis de plusieurs commerçants et clients des promenades rencontrés par le Vingt55

Fermeture d’une deuxième boutique en une semaine aux Promenades Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×