Fin heureuse pour ”Kelly” après 58 jours de cavale, elle est enfin de retour auprès de sa famille.

Fin heureuse pour ”Kelly” après 58 jours de cavale, elle est enfin de retour auprès de sa famille.
Kelly enfin de retour au bercail

DRUMMONDVILLE

Native de Drummondville, Mélanie Langlois est maman d’un petit garçon de 2 ans ½ prénommé William et propriétaire de Kelly, un labrador blond qui est né le même jour que son fils.  William et sa mère vivaient des moments difficiles depuis la fugue de Kelly.

Malgré les nombreux signalements, les tentatives de recherches, la mise en place d’une page Facebook et la volonté de plusieurs bénévoles qui œuvraient jour et nuit afin de retrouver Kelly et la rendre à William et sa famille, la tâche ne fut pas facile et le labrador courait toujours.

Comme le mentionnais le Vingtt lors de la disparition de Kelly, Kelly a arpenté pendant les 3 premières semaines de sa fugue l’autoroute 55 entre Lefebvre et Drummondville puis, vers le 13 mai, elle a été aperçue dans le secteur de L’Avenir et de St-Nicéphore.

Lors de l’arrivée de sa maîtresse (Mélanie Langlois), Kelly, gagnée par l’excitation ne pouvait se contenir de la rejoindre. (Vidéo)

Des employés de Waste Management ont signalé la présence de Kelly, ce qui a permis de redonner espoir à la famille.

N’ayant pas idée de l’ampleur de l’histoire et surtout du nombre de gens impliqués, les employés et dirigeants de Waste Management ont vite constaté l’importance des recherches lorsque qu’une dizaine de filles sont arrivées sur les lieux voulant absolument aller chercher Kelly.

L’espoir de revoir Kelly s’amenuisait avec le temps.

Après 58 jours d’aller-retour entre Sorel et Drummondville, Mélanie Langlois avait perdu espoir de revoir Kelly en bonne santé et craignait qu’elle ne soit devenue sauvage et moins docile.

C’est alors qu’une des bénévoles touchées par la disparition de Kelly a suggéré de transformer sa cage à chien personnelle en ‘’cage trappe’’.

Plusieurs personnes, dont le personnel de Waste Management où Kelly avait trouvé refuge, suivaient le groupe ‘’Kelly perdue’’ et avaient à cœur l’histoire de Mélanie Langlois, de William et de sa famille et ont permis l’installation de la cage avec l’aide d’un spécialiste et de conseils vétérinaires.

Des retrouvailles heureuses pour Mélanie et le petit William

C’est en ce matin du 2 juin, aux petites heures, qu’Éric et sa conjointe Isabelle ont découvert Kelly capturée dans la cage sur les terrains du site de Waste Management à Saint-Nicéphore.  Lors de leur approche, Kelly n’était pas du tout réceptive, mais dès la laisse au cou, elle est redevenue une chienne docile.

Selon la spécialiste, lorsqu.un chien est en cavale, il devient en mode survie, comme un état d’hypnose.  Ce qui fait que pour lui, tout être humain est une menace et qu’il ne reconnaît plus ses maîtres, leurs voix ou leurs odeurs.  Cependant, comme avec l’hypnose, d’un claquement de doigts, un déclic se fait et le chien redevient le petit chien domestique.

Lors de l’arrivée de sa maîtresse (Mélanie Langlois), Kelly, gagnée par l’excitation ne pouvait se contenir de la rejoindre. (Vidéo)

Mélanie et Kelly sont de retour au bercail suite à une visite chez le vétérinaire afin de s’assurer de sa santé générale et de recevoir les vaccins nécessaires à la suite d’une telle aventure.

Le petit William est bien heureux de retrouver son chien et le papa est ravi de retrouver sa famille, lui qui veillait aux soins de celle-ci pendant les semaines de recherche qui ont tant occupé Mélanie.

Toute cette histoire ne serait jamais arrivée à cette fin heureuse sans l’aides des Drummondvillois impliqués de près ou de loin, des dons qui ont été faits afin d’aider Mélanie à la capture et aux soins vétérinaires, mais aussi grâce aux nombreux signalements, aux gens qui ont fait des battues, des affiches, des statuts Facebook, des surveillances de secteurs, à la collaboration de Waste Management et des conseils des spécialistes.

Mme Geneviève Duperron, ne connaissait ni la famille Langlois ni Kelly : « Je ne la connais pas encore, mais elle m’a personnellement déjà beaucoup apporté. » s’est empressé d’ajouter celle qui a rendu les retrouvailles possibles.  Geneviève Duperron est heureuse de voir la famille et Kelly enfin réunie.

 

Publication de Mélanie Langlois

‘’ Voilà Kelly vient de voir son vétérinaire. Elle est en pleine forme, beaucoup de piqûres de maringouins, mais sinon elle va bien. Comme nous partons demain pour le sud, elle se fera garder par la clinique. Ils pourront l’observer et elle ira dehors également.

Je veux vous dire un énorme merci à vous de nous avoir suivis, aidés, conseillés et soutenus.

Surtout un énorme MERCI également a toute mon équipe de rêve. Vous étiez tellement formidable, je n’en reviens toujours pas à qu’elle point vous avez travaillé fort pour un chien que vous ne connaissiez même pas. Je vous en dois une. Nous allons fêter ça à mon retour, c’est certain. 🙂

Kelly la face qu’elle m’a faite quand elle a vu qu’elle ne repartait pas avec nous. Nous irons la chercher le 11 au matin’’. – Mélanie Langlois‎ maman de William et propriétaire de Kelly

 

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon