Incendie – Deux résidents piégés par les flammes évacués par les pompiers à Drummondville

Incendie – Deux résidents piégés par les flammes évacués par les pompiers à Drummondville
Incendie rue Cardin © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un feu s’est déclaré dans un bloc appartements situé au 964 rue Cardin à Drummondville à 23h34. L’intervention rapide et efficace des pompiers du Service des incendies de Drummondville a permis d’éviter le pire pour deux résidents piégés par les flammes et la fumée.

Gilles et Marie, deux résidents piégés par les flammes, évacués  par les pompiers. Les images de l’intervention et remerciements des deux résidents en entrevue vidéo @ Vidéo Eric Beaupré Vingt55

L’alarme incendie du complexe locatif a réveillé et alerté les occupants qui ont rapidement évacué l’immeuble à temps. Seuls deux résidents du dernier étage sont demeurés coincés dans leur appartement, incapables d’évacuer par l’escalier principal, les deux résidents, un homme de 52 ans et une femme de 59, ont dû être évacués par les pompiers à l’aide d’une échelle de sauvetage.

Deux résidents très reconnaissants du travail des pompiers

‘’Je m’étais assoupi au salon, je me suis réveillé en raison de l’alarme incendie en fonction, croyant que c’était une fausse alarme, j’ai constaté rapidement que la fumée et les flammes étaient bien réelles’,’ explique Gilles Drolet, l’un des deux résidents évacués en entrevue au Vingt55.

‘’J’ai ouvert la porte et vu de la boucane. J’ai réveillé ma femme pour sortir, c’était irrespirable, nous allions nous asphyxier. C’est grâce aux pompiers et leur intervention rapide que nous avons pu sortir et que nous sommes là» – ‘’Nous ne serions sûrement pas là si les pompiers n’étaient pas intervenus aussi rapidement’’, ont exprimés les deux occupants, tous deux reconnaissants de l’efficacité des pompiers. ”Nos biens ne sont pas assurés, mais nous, nous sommes en vie grâce à eux ”,  a fait valoir Gilles Drolet en compagnie de sa conjointe, Mme Marie Meunier.

L’incendie a pris naissance dans un appartement du deuxième étage

Les flammes ont d’abord pris naissance au deuxième étage de l’édifice, avant de se propager à la structure et toiture de l’immeuble. Une attaque rapide et efficace des pompiers a permis de limiter la propagation et de restreindre les dommages. Une dizaine de locataires ont été pris en charge par la Croix-Rouge à la suite de l’incendie.

Le Service d’intervention d’urgence civil du Québec (SIUCQ) a assuré la sécurité du périmètre incendie et pris en charge quelques locataires. Heureusement, l’incendie n’a fait aucune victime.

Selon les informations obtenues sur place par le Vingt55, l’incendie serait de nature accidentelle, l’occupante de l’appartement où l’incendie a pris naissance a été rencontrée par les autorités afin de permettre de déterminer la cause du sinistre.

.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon