La maire Alain Carrier présente un Plan Triennal d’Immobilisation qui permet de répondre aux préoccupations des citoyens

La maire Alain Carrier présente un Plan Triennal d’Immobilisation qui permet de répondre aux préoccupations des citoyens
La maire de Drummondville Alain Carrier © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le maire de Drummondville, M. Alain Carrier, a présenté le Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2021-2022-2023 lors de la séance extraordinaire du conseil municipal du 26 octobre 2020, celui-ci comprenant un ambitieux budget d’investissement 2021.

La maire de Drummondville Alain Carrier © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

En effet, la Ville prévoit l’investissement de 83,8 M$ pour l’année 2021. De ce total, les contribuables drummondvillois n’en supporteront que 38,4 M$ considérant les diverses subventions octroyées et attendues de nombreux programmes gouvernementaux, notamment. La Ville tient à souligner que, de ces investissements totaux, 21,4 M$ seront affectés exclusivement aux infrastructures routières.

Faire autrement’’ le maire Alain Carrier prend les choses en mains

« Je suis très fier de soumettre un budget d’investissement qui verra en 2021 l’accélération de la réparation de nos infrastructures routières, qui en ont bien besoin. Nous gardons le contrôle sur la part supportée par les contribuables, notamment grâce aux subventions et aux contributions de divers partenaires. Investir pour la qualité de vie des gens est important et respecter leur capacité de payer l’est tout autant », a affirmé M. Carrier.

Il est à noter que les prévisions pour les années 2022 et 2023 ne sont que des estimations. Le conseil municipal ainsi que l’administration de la Ville de Drummondville ont établi ce Programme triennal d’immobilisations en respectant les normes les plus rigoureuses du cadre financier dont ils se sont dotés, tout en y rajoutant une somme de 5 M $ consacrée au surfaçage des rues, et ce, compte tenu de l’état du réseau.

Consolidation des investissements massifs en surfaçage

En 2021, la Ville poursuit son effort de résorption du déficit d’entretien puisqu’elle prévoit investir 12 M$ uniquement pour différents travaux d’asphalte. Cet effort permettra de doubler le nombre de kilomètres de rues (25 km) qui seront réparés par rapport à ce qui a été réalisé cette année.

« La Ville avait entamé ce travail que j’ai tenu à bonifier. Nous faisons encore davantage pour la sécurité et le confort des usagers de la route. Nous travaillons aussi à prévenir la dégradation de nos chaussées en étant proactifs », a précisé M. le maire.

Pour atteindre ses objectifs, la Ville investit également dans la machinerie nécessaire à l’entretien des infrastructures routières. Elle modernisera ainsi ses équipements, entre autres, avec l’achat d’un camion écureur et d’un camion-benne afin de donner les moyens au Service des travaux publics de réaliser les différents projets d’entretien planifiés.

D’autre part, toujours concernant les infrastructures routières, notons que la rue Saint-Georges, entre le pont de la Traverse et le boulevard Saint-Joseph, sera complètement refaite en surface, mais aussi pour les infrastructures souterraines, un projet qui nécessite à lui seul quelque 6,9 M $.

Lancement de la construction de l’usine de traitement de l’eau potable

En termes d’infrastructures, la construction de la nouvelle usine de traitement de l’eau potable représente l’engagement le plus important de l’histoire de Drummondville. Ainsi, en 2021, le lancement des travaux mobilisera 23 M$ du budget d’investissement. Rappelons que la filière de traitement retenue se veut une bonification du système actuel en termes de qualité et de performance pour le traitement de l’eau potable.

« Ce projet d’envergure, qui totalise 76 M $, est extrêmement important pour notre ville, car l’eau potable est une ressource essentielle à la vie. Nous faisons le choix de l’excellence avec ce projet afin de nous assurer de continuer à fournir une eau de qualité et qui respecte en tous points la réglementation provinciale, tout en nous procurant l’agilité nécessaire afin de soutenir notre croissance », a indiqué M. Carrier.

Différents projets présenté par le maire de Drummondville Alain Carrier et l’équipe municipale © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

La qualité de vie au cœur de l’action municipale

La qualité de vie des citoyens est une préoccupation centrale pour les élus du conseil municipal. À ce titre, les efforts en termes de parcs, d’espaces verts et de terrains sportifs seront rehaussés grâce à des investissements de 2,2 M$ en 2021, une hausse de 30 % par rapport à l’année en cours.

« En cette période si particulière, ce sont des investissements qui doivent offrir à la population le moyen de demeurer active et de profiter du grand air », a déclaré le maire Carrier.

En somme, le nouveau parc de la Seigneurie, dans le secteur de la rue de la Commune, verra l’installation de nouvelles infrastructures, comme des jeux d’eau, grâce à un investissement de 1,2 M$. Cela s’ajoute à celles construites en 2020, dont la nouvelle patinoire extérieure réfrigérée. Notons également le prolongement de 2 km de la populaire promenade Rivia dans le parc des Voltigeurs, pour 2,8 M$, et la création du parc de la Forêt boréale, grâce à un financement de 400 000 $.

Pour les familles, la construction du Centre sportif Girardin se poursuivra en 2021 et mobilisera 10,8 M$ du budget d’investissement. Les terrains de balle, de soccer, de tennis et de tennis léger bénéficieront, quant à eux, d’investissements à hauteur de 100 000 $.

La qualité de vie, ce sont aussi les arts, la culture et le patrimoine. À ce titre, la Ville se dotera d’une première Politique sur le patrimoine culturel et réalisera un inventaire patrimonial exhaustif. Divers projets artistiques, dont un particulièrement remarquable à la patinoire réfrigérée Victor-Pepin, seront soutenus grâce à des sommes totalisant 100 000 $.

Enfin, la qualité de vie repose évidemment sur un environnement sain. En ce sens, les actions qui découlent du Plan d’action en foresterie urbaine de la Politique de l’arbre entraineront des investissements de 241 000 $, dont 61 000 $ dédiés à la plantation de 500 arbres. Les cours d’eau mobiliseront, quant à eux, 195 000 $ afin d’assurer la saine gestion de cette ressource naturelle si fragile.

Soutien au développement économique

Il est incontestable que les nombreux investissements réalisés pour faire de Drummondville un endroit où il fait si bon vivre sont possibles grâce, notamment, à la vigueur de son économie. La Ville joue donc un rôle de premier plan en soutenant le développement économique pour assurer la création de richesse et d’emplois tout en portant une attention particulière à la diversification de l’économie sur le territoire drummondvillois.

Ainsi, un investissement de 6,1 M$ dans le parc industriel du secteur Saint-Nicéphore permettra d’aller de l’avant avec la phase 3 de son développement. En parallèle, la réalisation d’une étude pour la planification d’un nouveau parc industriel à Drummondville sera complétée.

« Nous sommes mobilisés pour créer les conditions favorables à l’accueil d’entreprises chez nous. Je m’y suis engagé ; le développement économique est une préoccupation constante de mon action comme maire et comme président de la Société de développement économique de Drummondville. Nous nous donnons les moyens de réussir dans ce domaine », a soutenu M. Carrier.

Revitaliser le centre-ville

D’autre part, le premier magistrat de la Ville de Drummondville a rappelé toute l’importance qu’il accorde à la revitalisation du centre-ville, et énuméré les actions qui se dérouleront en 2021. Ainsi, les plans et les devis du quartier de la Fortissimo sont prévus, pour une somme de 250 000 $, tout comme un investissement de 100 000 $ pour, entre autres, le soutien et l’analyse de différents projets structurants au centre-ville, comme un stationnement étagé et une salle de spectacle multifonctionnelle.

« Le centre-ville… On en parle depuis trop longtemps ; il faut maintenant agir pour qu’il retrouve son dynamisme. Mon objectif est de faire du centre-ville un pôle d’attraction structurant pour attirer les gens de l’extérieur à venir dépenser chez nous », a insisté le maire Carrier.

Assurer une mobilité durable pour tous

Toute l’activité sur le territoire municipal requiert que la population puisse se déplacer sans contraintes. Les projets de la Planification stratégique 2017-2022 se poursuivent à cet égard et vont bon train, notamment à travers le déploiement du Plan de mobilité durable 2020-2040

« Nous faisons de gros efforts pour la qualité de nos routes. C’est essentiel à mes yeux. Or, j’inclus tous les usagers, comme les cyclistes, les piétons, les personnes à mobilité réduite, les jeunes qui marchent pour aller à l’école ou nos aînés qui se déplacent à pied pour faire leurs commissions. C’est donc tout le sens des investissements que nous poursuivons afin d’assurer une mobilité durable et sécuritaire pour tout le monde », a tenu à souligner M. Carrier.

À ce chapitre, la Ville ira de l’avant avec la réalisation de nouveaux corridors de mobilité active (4,9 km) à hauteur de 1,9 M $, alors que les corridors existants seront rénovés pour un montant de 510 000 $, la réfection de trottoirs existants à hauteur de 1,2 M$ et la construction de nouveaux aménagements piétonniers (2,2 km) pour 713 000 $. Enfin, le transport en commun bénéficiera d’un investissement de 338 000 $ pour améliorer l’offre de service, notamment grâce à l’implantation d’outils technologiques pour un nouveau système d’information aux passagers et un nouveau système de vente et de perception tarifaire.

Budget d’investissement 2021 inclus au Programme triennal d’immobilisations 2021-2022-2023 en bref :

  • Investissement de 4,3 M$ pour des travaux de secteurs et promoteurs (réfection de rues);
  • 983 400 $ pour le prolongement du service d’aqueduc sur le boulevard Allard, et 513 100 $ sur les rues Labrecque et de Villandry;
  • Sécurisation de l’accès à la nouvelle école primaire de la rue des Tours grâce à un investissement de 594 000 $;
  • 483 000 $ pour la réhabilitation des conduites d’aqueduc des rues Gill et Gendron;
  • 308 500 $ permettant la réalisation de divers travaux assurant la qualité du traitement des eaux usées de la ville;
  • Investissement de 290 000 $ pour la mise à jour et l’ajout de feux de circulation et de feux sonores pour les piétons;
  • 250 000 $ pour la réalisation des plans et devis du quartier de la Fortissimo;
  • Installation d’éclairage urbain dans le secteur de la Coulée, pour un montant de 200 000 $;
  • 152 000 $ pour finaliser les travaux d’assainissement du parc Kounak;
  • Réfection des parcs-écoles Christ-Roi et Le Relais, à hauteur de 150 000 $;
  • Affectation de 120 000 $ pour une plateforme élévatrice permettant l’accès des personnes à mobilité réduite au complexe sportif Drummondville ;
  • 105 000 $ pour des mesures d’apaisement de la circulation;
  • Investissement de 100 000 $ pour notamment soutenir et analyser différents projets structurants au centre-ville (par exemple, stationnement étagé et salle de spectacle multifonctionnelle);
  • Plan d’intervention pour contrer l’agrile du frêne, à hauteur de 90 000 $;
  • Investissement de 61 000 $ pour la plantation de 500 arbres.

Les citoyens qui le souhaitent peuvent en savoir davantage sur le budget d’investissement 2021 et le Programme triennal d’immobilisations 2021-2022-2023 sur le site Web de la Ville de Drummondville, au drummondville.ca/pti.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon