La première Maison des aînés et alternative du Centre-du-Québec accueille ses premiers résidents

La première Maison des aînés et alternative du Centre-du-Québec accueille ses premiers résidents
La première Maison des aînés et alternative @ Crédit photo courtoisie, Tous droits réservés.

Centre-du-Québec

La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ainsi que le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, Éric Lefebvre, ont procédé à l’inauguration de la maison des aînés et alternative de Victoriaville. Celle-ci a accueilli ses premiers résidents et résidentes le 11 mars dernier.

La première Maison des aînés et alternative du Centre-du-Québec accueille ses premiers résidents

Située au 5, rue Dumas, cette nouvelle Maison des aînés et alternative MDA MA, la première inaugurée au Centre-du-Québec tandis que celle de Drummondville est en voie d’être complétée, offre 72 nouvelles places pour la population de la région, dont 60 destinées aux personnes aînées et 12 autres pour les adultes ayant des besoins particuliers. L’établissement est composé de 6 maisonnées, chacune accueillant 12 personnes. Ces dernières disposent toutes d’une chambre individuelle équipée d’une toilette et d’une douche adaptées.

La MDA MA de Victoriaville a été conçue pour recréer davantage l’environnement d’un domicile et offrir aux résidents et résidentes un milieu de vie à dimension humaine.

Ce nouveau type de milieu de vie, ouvert sur la communauté, favorise les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif, entre autres grâce à des aménagements extérieurs et intérieurs mieux adaptés aux besoins des personnes hébergées et de leurs proches. Ces espaces ont par ailleurs été conçus de façon à intégrer les personnes proches aidantes au quotidien des résidents et résidentes et à favoriser leurs interactions.

« Je suis très fière de voir un engagement phare de notre gouvernement continuer à se concrétiser a mentionné Sonia Bélanger, ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, lors de l’inauguration et de l’accueil des premiers résidents. Nous pouvons nous réjouir de savoir que plusieurs personnes de la région pourront bénéficier de ce modèle d’hébergement visionnaire et novateur, que nous avons voulu à échelle humaine, inclusif et agréable. Merci à tous ceux et celles qui ont contribué à sa réalisation », d’ajouter la ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé

« L’inauguration de la maison des aînés et alternative de Victoriaville est une excellente nouvelle pour l’ensemble de la région a mentionné Eric Lefebvre, député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement. Sincèrement, c’est vraiment impressionnant de constater la beauté et la qualité de ce nouveau milieu de vie. Justement, les résidentes et résidents auront accès à des services et des soins de qualité, dans un environnement stimulant, épanouissant et sécuritaire, ici même, à Victoriaville. Ils pourront évoluer dans un milieu favorisant leur liberté et leur socialisation, alors que le personnel pourra œuvrer dans un établissement au goût du jour. Merci aux équipes qui ont contribué à la réalisation de ce projet tant attendu dans Arthabaska-L’Érable. »

L’inauguration de celle de Drummondville est prévue dans les prochains mois, voire semaines maintenent, comme l’a confirmé Sébastien Schneeberger lors de la dernière visite des installations de la maison des aînés de Drummondville.

Effectivement, selon les informations obtenues et confirmées au  Vingt55, des annonces devraient être faites prochainement en lien avec l’achèvement des travaux de la maison des aînés et alternatives de Drummondville, observés au cours des derniers jours. Le Vingt55 a noté que les clôtures entourant le chantier important sur la Rue Hériot ont été retirées,des annonces pourraient être faites dans les prochaines semaines. Cette information a été récemment confirmée par les directeurs des cabinets des députés Sébastien Schneeberger et André Lamontagne.

Une inauguration très attendue à Drummondville malgré quelques délais et retards de construction et de livraison

L’environnement physique des maisons est évolutif et adapté aux besoins physiques et psychologiques des futurs résidents, répondant aux tendances actuelles, comme l’a souligné Carole Léger, conseillère à la ville de Drummondville, en l’absence de la mairesse de Drummondville, lors de la visite des installations.

L’ouverture se fera donc suivant la livraison de l’immeuble en raison et suite à la préparation des locaux et du personnel en vue de l’accueil des résidents. Le scénario d’ouverture prévoit un transfert de la totalité des résidents du Centre d’hébergement Marguerite-D’Youville et de l’équipe de soins vers la nouvelle MDA-MA de Drummondville avait d’ailleurs confirmé le député de Drummond bois francs en entrevue au Vingt55

L’inauguration de celle de Drummondville est prévue dans les prochains mois, voire semaines © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×