La SDED passe le flambeau des bateaux-dragons

La SDED passe le flambeau des bateaux-dragons
Trois centre communautaires drummondvillois seront désormais à la tête du Rendez-vous des bateaux-dragonsCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – Après huit éditions couronnées de succès, la Société de développement économique de Drummondville (SDED) a choisi de confier l’organisation de son Rendez-vous des bateaux-dragons aux centres communautaires Pierre-Lemaire, Drummondville-Sud et Saint-Charles.

« Nous sommes évidemment très fiers de l’engouement suscité au fil des années par notre Rendez-vous. Nous voulions redonner la rivière aux citoyens et nous voulions créer un momentum qui favorisait l’activité physique et le sentiment d’appartenance envers les entreprises de la région. Nos objectifs sont atteints, voire pleinement réalisés. Toutefois, la mission première de la SDED étant de promouvoir le commerce, l’industrie et le tourisme par des actions propres à créer des conditions favorables au développement économique de la MRC de Drummond; le temps nous manquait pour assurer la pérennité de cette belle activité », explique le directeur général de la Société, Martin Dupont.

Ce dernier considère que les trois centres communautaires choisis détiennent toute l’expertise nécessaire quant à l’organisation d’événements et de grands rassemblements et qu’ils portent en eux de nombreuses causes essentielles au devenir des enfants et des familles d’ici qui pourront être soutenues par le biais de l’argent amassé lors de ces compétitions.

Ces mêmes centres continueront à donner aux citoyennes et citoyens, l’accès à la rivière Saint-François et élargiront le bassin des équipes participantes aux familles, tout en tissant des liens d’appartenance auprès des équipes en milieux de travail et au sein d’associations sportives, par exemple.

« Nous sommes en recherche constante de financement. Les centres communautaire de Drummondville doivent autofinancer 70% de leur fonctionnement. Les ressources financières se font de plus en plus rares, alors qu’avec l’augmentation du coût de la vie et du salaire minimum, il est de plus en plus difficile de maintenir des coûts raisonnables pour les utilisateurs. En devenant promoteurs des Rendez-vous des bateaux-dragons, nous pourrons continuer à offrir des activités de qualité à des coûts accessibles. De plus, les fonds amassés permettront d’offrir une aide financière pour les familles à faible revenu et dans le besoin de Drummondville et d’accueillir plus adéquatement les enfants ayant des besoins particuliers dans nos activités. », mentionne avec passion Marie-Josée Cantin, directrice générale du Centre communautaire Pierre-Lemaire, au de la coalition.

Au fil des ans, le « Défi des entreprises » du dimanche a permis d’attirer quelque 283 équipes et 5 660 rameurs sur 849 courses. À cela, il faut ajouter les compétitions dites professionnelles du samedi qui portent le total à près de 3 000 compétiteurs et participants par édition.

Cette année, le Rendez-vous des bateaux-dragons aura lieu les 19 et 20 août. Les coûts associés pour le défi professionnel du samedi sont de 1 000 $ par embarcation complète totalisant 20 coéquipiers et de 600 $ pour un demi-bateau. Quant aux coûts du défi récréatif et familial du dimanche, ils sont de 800 $ par embarcation complète et de 500 $ pour une demi-embarcation.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon