La Sûreté du Québec met fin à la cavale de Steeven Desrosiers

La Sûreté du Québec met fin à la cavale de Steeven Desrosiers
Steeven Desrosiers © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le suspect qui a tenté de faire faux bond aux policiers de la Sûreté du Québec en soirée hier, mardi 20 août, était en cavale depuis plusieurs mois à Drummondville.

Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond et le groupe tactique d’intervention (GTI)  avaient effectué une perquisition le 19 juin dernier dans un appartement de la rue St-Damien, à Drummondville. Desrosiers avait pris le large avant l’arrivée du GTI qui avait investi les lieux à l’aide d’un véhicule bélier. Sur place, les policiers avaient procédé à la saisie de quelques livres de cannabis ainsi que des munitions d’armes à feu.

En fuite depuis juin dernier

Steeven Desrosiers, 34 ans, bien connu des policiers, avait réussi à se terrer depuis dans différents endroits, échappant ainsi aux mandats d’arrestation qui pesaient contre lui.

Les enquêteurs ont reçu l’information hier que Desrosiers se trouvait dans un appartement de la rue Émilia Celui-ci voyant les policiers arriver, a pris la fuite en sautant d’une fenêtre du deuxième étage de l’édifice où il se trouvait.

Les policiers et enquêteurs, armés de patience, ont réussi à appréhender Desrosiers après avoir bouclé le périmètre et ayant obtenu suffisamment d’information pour faire appel au maître-chien qui a réussi à débusquer le suspect en soirée et ainsi procéder à son arrestation.

Intervention du 19 juin dernier dans un appartement de la rue St-Damien à Drummondville 

Brève comparution au palais de justice de Drummondville

Steeven Desrosiers a brièvement comparu au palais de justice de Drummondville en après-midi pour des dossiers antérieurs émis à Drummondville et Sherbrooke alors qu’il avait omis de se conformer à huit dossiers et une kyrielle de conditions de remise en liberté, dont celle de ne pas posséder d’armes, imitation d’armes ou munitions, de garder la paix et d’avoir une bonne conduite.

La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté, Desrosiers reviendra en Cour ce vendredi pour y subir son enquête sur remise en liberté.

 

Steeven Desrosiers © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon