Lancement de la deuxième phase de démonstration du Programme québécois de psychothérapie pour les troubles mentaux

Lancement de la deuxième phase de démonstration du Programme québécois de psychothérapie pour les troubles mentaux
| Archives Vingt55.

Cette nouvelle phase se déroulera précisément dans les réseaux locaux de services (RLS) de Drummond et d’Arthabaska-et-de-l’Érable, sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec 

DRUMMONDVILLE

À l’occasion de la journée Bell Cause pour la cause, la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, rappelle l’importance de joindre la conversation afin de mettre fin à la stigmatisation et d’offrir davantage de soutien aux personnes touchées par des troubles mentaux. La ministre McCann est également heureuse d’annoncer le début de la deuxième phase de démonstration du Programme québécois de psychothérapie pour les troubles mentaux (PQPTM), dès le 4 février.

Cette nouvelle phase se déroulera précisément dans les réseaux locaux de services (RLS) d’Arthabaska-et-de-l’Érable et de Drummond, sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. Le programme sera déployé auprès d’adultes atteints d’anxiété généralisée ou d’un trouble panique. La première phase du projet, lancée en 2018, a permis d’expérimenter les étapes d’implantation du programme et les outils requis pour le faire dans la région de Chaudière-Appalaches, plus précisément au RLS Alphonse-Desjardins auprès d’enfants et d’adolescents souffrant d’un trouble dépressif.

L’objectif du PQPTM est d’améliorer la condition de vie des personnes atteintes de troubles mentaux par l’harmonisation et la standardisation de la pratique. Afin de s’assurer que sa mise en œuvre soit efficace et harmonieuse, son déploiement se déroule en différentes phases et est soutenu par un financement récurrent de 35 M$, octroyé par le gouvernement du Québec.

 

CITATION

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

«

Ces dernières années, l’initiative de Bell Cause a certes contribué grandement à engager la population dans une discussion franche, ouverte et essentielle sur la maladie mentale. Le soutien offert aux personnes vivant avec des troubles mentaux est une priorité pour notre gouvernement et nous souhaitons que chaque personne qui en a besoin puisse bénéficier du meilleur accès aux soins nécessaires. À terme, le Programme québécois de psychothérapie pour les troubles mentaux permettra d’offrir une gamme de services pour les troubles mentaux, dont de la psychothérapie aux personnes de tous les âges.

»

Faits saillants

Rappelons que le PQPTM vise à assurer le meilleur accès possible à un ensemble de services en santé mentale et introduit davantage d’outils d’autosoins et de psychothérapie.

Accessible gratuitement, le PQPTM s’adresse à toute personne qui présente un trouble mental, diagnostiqué ou non, et offre des services de psychothérapie reconnus comme étant les plus efficaces. De plus, il mise sur un ensemble de services existants tels que :

la rencontre d’accompagnement;

l’intervention de soutien;

l’intervention conjugale et familiale;

l’éducation psychologique;

la réadaptation;

le suivi clinique;

le coaching.

SOURCE Cabinet de la ministre de la Santé et des Services sociaux

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment