Le BEI enquête sur la mort de l’homme dans l’incendie de la rue Villemure à Drummondville

Le BEI enquête sur la mort de l’homme dans l’incendie de la rue Villemure à Drummondville
Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Bureau des enquêtes indépendantes enquête sur les circonstances entourant un événement survenu à Drummondville alors qu’un civil âgé dans la quarantaine est décédé dans un incendie lors d’une intervention policière de la Sûreté du Québec sur la rue Villemure à Drummondville

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Selon des informations obtenues et confirmées par le Vingt55, les policiers effectuaient la surveillance de l’appartement où l’incendie s’est déclaré à 11h50.

C’est lors de la surveillance extérieure de la demeure, qu’une policière a remarqué la présence de fumée; celle-ci a rapidement contacté le Service des incendies afin de signaler la propagation et fumée à l’immeuble.

Lors de l’intervention des pompiers, ceux-ci ont localisé une victime au sous-sol de la résidence. La victime ne présentait, selon les premiers constats, aucun signe de vie. Celui-ci a été conduit au centre hospitalier après avoir été pris en charge par les paramédics.

À la suite de la confirmation du décès de la victime dans cette nébuleuse histoire, le coroner Yvon Garneau a été appelé au dossier pour fin d’enquête. Le coroner Garneau confirme, le décès d’un homme de 43 ans dans des circonstances obscures ce qui oblige le coroner à déployer tous les moyens pour découvrir les causes et circonstances avec le SPVM mandaté spécialement à la place de la SQ, ” une autopsie aura lieu à Montréal au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal” confirme le Coroner Yvon Garneau 

Comme un corps de police est impliqué dans l’événement, le Bureau des enquêtes indépendantes du Québec (BEI) a été chargé d’enquêter sur les éléments et devra faire la lumière sur les causes du sinistre qui a fait une victime.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca © Crédit vidéo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggèrent ce qui suit :

Vers 11 h 35, des policiers se seraient présentés à une résidence munis d’un mandat d’arrestation visé. Devant un refus de collaboration, les policiers seraient repartis afin d’obtenir un mandat d’entrée et ce, pendant qu’une voiture patrouille serait restée sur les lieux

Un peu plus tard, les policiers restés sur place auraient aperçu une fumée abondante provenant de la maison. Les pompiers ont été appelés pour éteindre l’incendie.

L’intervention des pompiers a permis de découvrir un homme inerte dans la maison, celui-ci a été conduit à l’hôpital où son décès a été constaté.

L’enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes.

Parallèlement, le BEI a demandé au Service de police de la Ville de Montréal d’enquêter sur les circonstances du décès du civil. 5 enquêteurs du BEI ont été chargés d’enquêter sur cet événement et l’heure d’arrivée prévue (HAP) à la publication de ce communiqué est 16 h 30.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête dans tous les cas où une personne, autre qu’un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d’une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police

Le Centre d’écoute et de prévention suicide Drummond partenaire Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon