Le Cégep de Drummondville prêt pour une reprise des activités sportives

Le Cégep de Drummondville prêt pour une reprise des activités sportives
Le Cégep de Drummondville prêt pour une reprise des activités sportives © Crédit photo Cégep de Drummondville Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Cégep de Drummondville modifie ses installations sportives afin d’accroître son espace réservé à l’entraînement. Alors que le plan de relance du sport au Québec s’est précisé le 12 mars dernier par la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, l’équipe du Service du sport et de l’activité physique du Cégep de Drummondville est prête pour cette relance.

Le Cégep de Drummondville prêt pour une reprise des activités sportives ! 

La transformation des installations permet de soutenir le retour à l’entraînement de la quasi-totalité des équipes sportives des Voltigeurs. « L’objectif est clair : mobiliser les étudiants-athlètes afin d’être prêt pour un retour éventuel vers la compétition. C’est ainsi que nous avons pris l’initiative de transformer le vestiaire d’équipes sportives en seconde salle de conditionnement physique permettant ainsi d’augmenter l’espace d’entraînement réservé à aux étudiants-athlètes. C’est également une solution pour répondre au besoin de distanciation physique encore exigé par la Santé publique pour le sport au collégial », explique M. Michaël de Grandpré, responsable du Service du sport et de l’activité physique au Cégep de Drummondville.

Fébrilité sportive

M. Philippe Leduc, entraîneur de l’équipe de football des Voltigeurs du Cégep de Drummondville ne s’en cache pas, tout comme ses joueurs, il espère un retour vers un entraînement complet sur le gazon. « La fébrilité est palpable chez nos étudiants-athlètes. Cette reprise de l’activité physique était plus qu’attendue surtout au niveau de la motivation et de la persévérance scolaire des étudiants. Malgré tous les suivis individuels et les entraînements virtuels planifiés, force est de constater que rien n’arrive à la cheville d’un véritable retour au sport d’équipe », mentionne M. Leduc.

Même son de cloche du côté de l’entraîneur de l’équipe féminine de volleyball du Cégep de Drummondville, M. Roland Deshaies, qui ajoute que l’engagement et l’appartenance à l’équipe s’apparentent à une deuxième famille. « Les athlètes se dépassent dans un environnement qui les unit. Elles acquièrent des valeurs et des compétences qui leur permettent de surmonter l’adversité, que ce soit dans le domaine des sports tout autant que des études et dans leur vie… L’entraînement leur sert d’exutoire », assure M. Deshaies. Rappelons que c’est partir du 26 mars prochain que les entraînements en présentiel des équipes sportives reprendront en petits groupes de 8 étudiants-athlètes accompagnés d’un entraîneur.

La santé avant tout!

Le sport collégial fait partie intégrante de l’ADN de la réussite éducative des jeunes, mais fait aussi partie des saines habitudes de vie pour l’ensemble de la population. Le Cégep de Drummondville a bien saisi toute l’importance que le sport revêt pour la santé mentale de tous.

Ainsi, depuis le 8 mars dernier, la salle d’entraînement physique est également rouverte, sur réservation, pour la communauté collégiale uniquement, soit les étudiantes et étudiants ainsi que les membres du personnel du Cégep de Drummondville. Cette nouveauté s’ajoute aux défis sportifs en ligne déjà offerts depuis l’automne dernier

Le Cégep de Drummondville prêt pour une reprise des activités sportives ! 

La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon