Le jury rend son verdict suite au procès de Félix Pagé: «COUPABLE»

Le jury rend son verdict suite au procès de Félix Pagé: «COUPABLE»
| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

Félix Pagé  COUPABLE  du meurtre non prémédité et d’outrage au cadavre de Roland Baker

DRUMMONDVILLE

Le jury s’est prononcé pour un verdict de culpabilité de Félix Pagé. Ce dernier a reçu le verdict des six hommes et six femmes du jury au palais de justice de Drummondville ce jeudi 7 février.

Pagé condamné à une peine de prison à perpétuité sans possibilité de libération avant 15 ans

Après avoir passé plus de 20 mois derrière les barreaux depuis son arrestation et mise en accusation du meurtre non prémédité et d’outrage à un cadavre, Pagé devra y retourner faisant face à une sentence de pénitencier à vie pour le meurtre non prémédité de Roland Baker.

Rappelons que l’accusé a tenu à assurer sa propre défense après avoir congédié ses avocats dès les premiers jours du procès.

Il n’aura pas réussi à convaincre les douze membres du jury hors de tout doute, qu’il n’était pas coupable du sordide meurtre de Roland Baker 60 ans retrouvé assassiné et démembré le 24 mai 2017 à Drummondville.

Le verdit reçu avec satisfaction par les membres de la famille

L’annonce du verdict a eu l’effet d’une bombe dans le tribunal. Les yeux se sont tournés sur les membres de la famille, alors que Pagé prenait le chemin des cellules.

La fille de M. Baker, son frère et sœurs attendaient ce verdict de culpabilité. La joie et la satisfaction étaient bien visibles alors que ceux-ci ont quitté le tribunal entourés des membres du CAVAC , satisfaits que justice soit rendue.

Pagé n’a pas réussi à semer le doute

L’accusé n’a pas réussi à semer un doute raisonnable dans l’esprit des membres du jury qui avaient la lourde tâche de se prononcer et de trancher sur la preuve circonstancielle déposée au cours du procès par la Couronne et la version de l’accusé, Félix Pagé, qui a tout toujours clamé son innocence, version qui n’a pas fait le poids face à la preuve déposée par la Couronne.

Félix Pagé soutenait essentiellement que l’opportunité exclusive de commettre le meurtre de Roland Baker n’était pas prouvé et qu’il n’en était pas, par le fait même , l’auteur.  La preuve présentée par les témoignages d’experts et preuves colligées par les enquêteurs auront fait pencher la balance en faveur de la Couronne.

Les membres du jury ont dû évaluer les deux versions présentées devant eux au cours du procès.  La Couronne avait le fardeau de la preuve, soit de démontrer qu’il avait non seulement commis le meurtre non prémédité de Roland Baker, mais également qu’aucune autre personne n’aurait pu commettre le crime, version qu’a entériné le jury en déclarant Félix Pagé coupable.

Pagé prend le chemin du pénitencier 

C’est donc vers le pénitencier que Félix Pagé a été conduit après les délibérés. Il écope d’une sentence automatique de prison à perpétuité sans possibilité de libération avant 15 ans. Il a 30 jours pour demander un appel.

25 ans de pénitencier

À la suite du prononcé du verdict de culpabilité, l’honorable juge Alexandre Boucher a demandé au jury une recommandation sur la période suggérée avant d’être admissible à une demande de libération conditionnelle. Le jury a statué unanimement que Félix Pagé purge une peine de 25 ans de pénitencier avant de pouvoir faire une demande une libération conditionnelle.

Le juge ainsi que les procureurs et Félix Pagé reviendront mercredi 13 février prochain au palais de justice de Drummondville alors que le juge prononcera la sentence finale après avoir entendu les parties sur la peine à imposer.


ENTREVUES FIN DE PROCÈS

Réactions


| © Images et entrevues Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment