Le NPD demande aux libéraux de sauver le projet de l’université francophone en Ontario

Le NPD demande aux libéraux de sauver le projet de l’université francophone en Ontario
Le porte-parole en matière de langues officielles du NPD, François Choquette, député de Drummond © Photo offerte

OTTAWA

Le NPD a demandé à Justin Trudeau le mercredi 21 novembre de s’asseoir urgemment avec Doug Ford pour sauver le projet d’université francophone à Toronto. Récemment, le premier ministre de l’Ontario a annoncé qu’il annulait le projet pour des raisons financières.

Le projet de l’Université de l’Ontario français devait mener à la création de la première université exclusivement francophone en Ontario et serait une avancée majeure pour les Franco-Ontariens et pour les francophones de partout au pays.

«La décision de Doug Ford de couper les services aux communautés francophones en Ontario et de réduire les protections dont elles bénéficient est complètement inacceptable, a déclaré le chef du NPD, Jagmeet Singh. Justin Trudeau a dénoncé la décision; il doit maintenant passer de la parole aux actes en annonçant que son gouvernement s’engagera à financer avec le gouvernement de l’Ontario le projet de l’université francophone à Toronto.»

La semaine dernière Ford a annoncé qu’il mettait fin au projet de l’Université francophone à Toronto et qu’il éliminait le Commissariat aux services en français. Le projet était estimé à 83,5 millions de dollars.

«La protection des droits linguistiques et la construction d’une université francophone à Toronto sont des éléments vitaux pour la communauté franco-ontarienne et francophone à travers le Canada, a ajouté le porte-parole en matière de langues officielles du NPD, François Choquette. Notre demande ne soustrait en rien le gouvernement provincial de ses responsabilités à protéger et à offrir des services en français aux communautés francophones.»

Le gouvernement fédéral pourrait également entamer des discussions pour fournir le financement afin de maintenir les activités du Commissariat aux services en français.

«La décision de Doug Ford est un affront envers les Franco-Ontariens, a ajouté le député pour Timmins – Baie-James, Charlie Angus. Le gouvernement libéral doit absolument soutenir et protéger les droits des communautés francophones.»

 

FAITES CONNAÎTRE VOTRE ORGANISATION


Avec près de 190 000 vues par mois, le MÉDIA WEB  Vingt55 est un incontournable pour faire connaître votre organisation ou dévoiler vos événements à venir. Contactez-nous pour plus d’informations et connaître nos forfaits avantageux pour votre campagne de publicité.


Contactez immédiatement le

819 870-2930 poste 1

ou écrire à

ebeaupre@vingt55.com


Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment