Le Quartier de la Distillerie : un mégaprojet touristique et local de 100 M$ en bordure de l’autoroute 20 à Drummondville

Le Quartier de la Distillerie : un mégaprojet touristique et local de 100 M$ en bordure de l’autoroute 20 à Drummondville
M. Davy Gallant et M. Martin Ruel annonce un méga projet La Distillerie du 29 octobre à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Groupe Chagall et la Distillerie du 29 octobre comptent transformer la vitrine de l’autoroute 20 à Drummondville. Ils injecteront 100 millions de dollars pour lancer le Quartier de la Distillerie. Ce projet unique, tourné vers l’avenir, deviendra un nouveau milieu de vie écoresponsable favorisant la densification urbaine. L’ensemble immobilier d’envergure mixte inclura des espaces commerciaux et résidentiels locatifs, ainsi qu’un système d’autopartage de voitures électriques.

M. Davy Gallant et M. Martin Ruel promoteurs de la Distillerie du 29 octobre © entrevue vidéo / Vingt55. Tous droits réservés.

« Le Groupe Chagall est très enthousiaste de développer un projet d’une telle envergure axé sur la qualité de vie des résidents et la création d’un milieu actif, festif et novateur. Le Quartier de la Distillerie a été réfléchi et conceptualisé dans un souci environnemental afin de promouvoir une mobilité urbaine, durable et saine. On y trouvera une rue centrale animée et un nouveau supermarché de 3 250 mètres carrés. Le site accueillera les nouvelles installations de la Distillerie du 29 octobre, un parc de détente et d’animation et environ 250 unités d’habitation réparties dans trois bâtiments qui atteindront potentiellement jusqu’à 9 étages. Tous ces éléments créeront une ambiance de quartier unique à Drummondville », explique Pierre-Olivier Courchesne, directeur général du Groupe Chagall.

Distillerie du 29 octobre : un arrêt obligatoire

« La Distillerie du 29 octobre sera l’âme du projet. Elle fait naître le quartier et en sera l’entreprise phare », lance fièrement Martin Ruel, promoteur du projet avec ses deux partenaires Davy Gallant et Julie Chapdelaine.

« Elle sera construite à partir de matériaux nobles comme du cuivre, du bois, de la pierre et du verre. L’extérieur de la bâtisse sera en bois carbonisé afin de rappeler l’intérieur d’un fût de maturation. Nous voulons faire rayonner la Distillerie au niveau international grâce à la grande variété de spiritueux fins, tels les gins, les eaux-de-vie et les liqueurs saisonnières. Nos produits seront disponibles à la SAQ, mais plusieurs seront offerts en exclusivité à la Distillerie. Ce sera un endroit où il fait bon vivre. Il y aura même des cours d’initiation à la distillation et des ateliers de dégustation. Nous allons développer une vocation touristique et commerciale », ajoute Martin Ruel.

Le nouvel attrait où sera fabriqué l’alcool comprendra également une boutique, une terrasse et l’atelier-dégustation. Il sera même possible de visiter les installations positionnées stratégiquement en bordure de l’autoroute 20.

« Dans le concept, toute l’ergonomie a été développée en fonction de notre savoir-faire. Nous travaillons avec des alambics italiens de grande renommée et des équipements hors de l’ordinaire pour produire nos brandys, calvados, whisky, bourbon, mezcal et tequila… Notre cuverie sera bâtie au Québec par une entreprise de Trois-Rivières. Il n’était pas question d’acheter ailleurs, alors qu’on pouvait trouver localement. Pour nous, c’est un rêve qui devient réalité. C’est beaucoup de travail et d’investissement. C’est un grand jour puisque c’est l’annonce d’un accomplissement », ajoute ce dernier.

L’ouverture de la Distillerie du 29 octobre est d’ailleurs prévue le 29 octobre 2023, date d’anniversaire des propriétaires Martin Ruel et Davy Gallant et de la fin de la prohibition de l’alcool en 1933. À lui seul, le projet de la Distillerie du 29 octobre créera une vingtaine d’emplois.

 Quartier nouveau genre et autopartage

Le Quartier de la Distillerie contiendra environ 250 logements de superficies variées. Les occupants profiteront d’une aire toit-terrasse, d’un stationnement souterrain et d’un service d’autopartage de plusieurs voitures électriques. Bien que ce service écologique existe en zone urbaine, il s’agit d’un nouveau concept pour un projet immobilier à Drummondville. Le Quartier de la Distillerie contribuera aussi à l’électrification des transports, un tournant essentiel à la lutte aux changements climatiques. Les visiteurs et les résidents pourront profiter d’un réseau de bornes électriques.

Le nouveau supermarché fera face à la Distillerie, créant une zone marchande dynamique, tout en favorisant un style de vie résidentiel urbain et une circulation piétonne adaptée pour le quartier.

« En termes de typologie, il y aura des unités 3 ½, 4½, 5½ et des studios. On ne voit pas souvent l’offre de studios dans le marché. Pourtant, ce type d’habitation répond aux besoins d’une clientèle grandissante. Pensons aux étudiants et aux aînés. Ils pourront profiter d’une ergonomie performante et des services et commerces à quelques pas de leur résidence », mentionne Vincent Lainesse, responsable du développement immobilier du Groupe Chagall.

Stéphanie Lacoste mairesse de Drummondville et présidente SDED et Maryse Fredette directrice du développement commerces et services SDED © Entrevue vidéo / Vingt55. Tous droits réservés.

Un projet vert durable

Le tiers du projet contiendra des zones végétalisées. « Nous avons réussi à conserver la végétation en bordure du site et nous ajouterons des zones d’ambiance végétalisées et un parc central afin de créer un environnement de vie stimulant et animé. Au lieu d’ajouter une canalisation technique plus coûteuse et moins adaptée au concept, nous avons opté pour une solution durable avec un système de biorétention pour la gestion des eaux de pluie. L’irrigation sera ainsi facilitée par les infrastructures vertes du projet », ajoute Pierre-Olivier Courchesne, directeur général de Chagall.

« Drummondville est fière d’accueillir ce projet visionnaire vert qui dégage une image vivante et dynamique pour notre Ville. En plus de répondre à la demande importante de logements, le Quartier de la Distillerie pourrait avoir un impact positif sur le développement économique et même touristique. Afin que ce projet soit porteur pour tous et qu’il puisse créer une synergie dans le secteur, une consultation publique auprès des citoyens du quartier sera tenue le 21 septembre prochain », mentionne Stéphanie Lacoste, mairesse et présidente de la Société de développement économique de Drummondville.

Sur les photos du Vingt55 M. Davy Gallant, Martin Ruel et Julie Chapdelaine, promoteurs de la Distillerie du 29 octobre, Maryse Fredette, directrice du développement commerces et services à la SDED, Stéphanie Lacoste, mairesse de Drummondville et présidente de la Société de développement économique de Drummondville (SDED), Vincent Lainesse du Groupe Chagall, Julie Biron, directrice générale par intérim de la SDED, Clément Ruel, fondateur des Supermarchés Clément, Pierre-Olivier Courchesne, directeur général du Groupe Chagall et Jean-François St-Onge, Architecte et fondateur associé chez Adhoc Architectes © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon