Le secteur Postes Canada affiche une perte de 153 millions de dollars en 2019

Le secteur Postes Canada affiche une perte de 153 millions de dollars en 2019
Poste Canada © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Postes Canada enregistre une perte avant impôts de 153 millions de dollars pour 2019. Bien qu’elle demeure le chef de file du pays pour la livraison des articles achetés en ligne, la croissance de son secteur Colis a ralenti en 2019, alors que la concurrence pour la livraison des commandes en ligne s’est intensifiée.

Par ailleurs, le déclin du secteur du courrier s’est poursuivi, les Canadiens faisant davantage appel aux solutions numériques pour les communications, les transactions et la publicité. En parallèle, le nombre d’adresses qui reçoivent quotidiennement un service de livraison du courrier et des colis a augmenté de 168 000 en 2019.

Les tendances récurrentes de l’augmentation du nombre de colis et du déclin du courrier continuent d’avoir une incidence importante sur la structure financière et le modèle d’exploitation de Postes Canada. Pour traiter et livrer les colis, il faut plus de technologie, plus d’espace dans les immeubles et les véhicules et plus de temps d’interaction avec les clients, ce qui est beaucoup plus coûteux que le tri et la livraison des lettres.

Postes Canada, dont le mandat de longue date est de servir l’ensemble des Canadiens tout en demeurant financièrement autonome, finance ses opérations avec les revenus provenant de la vente de ses produits et services, et non avec l’argent des contribuables. Trouver le juste équilibre pour satisfaire ce double mandat s’avère un défi. L’entreprise relève ce défi en investissant et en s’adaptant pour répondre aux attentes et aux besoins des Canadiens.

La maladie à coronavirus (COVID-19), déclarée pandémie en mars 2020, n’a pas eu d’incidence importante sur nos résultats financiers de 2019. Toutefois, elle pourrait avoir des répercussions considérables sur l’économie canadienne et mondiale et, par conséquent, sur nos activités en 2020 et, possiblement, à l’avenir.

Résultats du secteur Colis

Dans une autre année de croissance, les revenus provenant des colis ont augmenté de 232 millions de dollars par rapport à 2018, dépassant les 2,7 milliards de dollars. Pour la première fois, ces revenus ont légèrement dépassé ceux générés par les lettres, les factures et les relevés (Courrier transactionnel).

La stratégie de Postes Canada visant à être le chef de file de la livraison pour le commerce électronique de détail solidifie de plus en plus ce secteur de l’entreprise. Pendant les Fêtes de 2019, Postes Canada a établi des records en livrant plus de 2 millions de colis en une seule journée à trois reprises et 1,1 million de colis en une seule fin de semaine, tout en mettant l’accent sur la sécurité. La croissance des volumes de colis, cependant, a été plus lente qu’en 2017 et 2018. Le déclin de la croissance remonte aux arrêts de travail de 2018 et s’explique aussi par le ralentissement de l’économie dans la première moitié de 2019. En outre, Postes Canada fait maintenant concurrence non seulement à des entreprises de messagerie établies, mais aussi à de nouveaux fournisseurs de services de livraison à faibles frais généraux, car les cybercommerçants diversifient leurs partenaires d’expédition.

Les revenus des colis du régime intérieur, la plus importante catégorie de produits, ont augmenté de 204 millions de dollars, ou 11,0 %, par rapport à 2018, tandis que les volumes ont augmenté de 26 millions d’articles, ou 13,2 %, par rapport à 2018, année où les volumes ont été plus faibles en raison des arrêts de travail.

Résultats du secteur Courrier transactionnel

Le secteur Courrier transactionnel est composé principalement de lettres, de factures et de relevés. En 2019, les revenus de ce secteur ont baissé de 69 millions de dollars, ou 2,5 %, et les volumes ont connu un déclin de 192 millions d’articles, ou 6,4 %, par rapport à 2018.

Le secteur a généré plus de 2,7 milliards de dollars en 2019, ou 40 % des revenus du secteur Postes Canada (le taux était de 55 % en 2006, année où les volumes du secteur Courrier transactionnel étaient à leur sommet). L’ajout de 168 000 adresses canadiennes en 2019 a contribué à la hausse des coûts.

Résultats du secteur Marketing direct

Les revenus du secteur Marketing direct ont baissé de 32 millions de dollars, ou 3,0 %, et les volumes ont connu un déclin de 75 millions d’articles, ou 1,6 %, par rapport à 2018. Le secteur d’activité Marketing direct a généré 1.1 milliard de dollars ou 16 % des revenus du secteur en 2019.

Résultats du Groupe d’entreprises

Le Groupe d’entreprises de Postes Canada1 a enregistré une perte avant impôts de 23 millions de dollars en 2019, comparativement à une perte avant impôts de 118 millions de dollars en 2018.2 En 2019, tout comme en 2018, les résultats peuvent être attribués à une perte dans le secteur Postes Canada, compensée en partie par le bénéfice réalisé par Purolator. Le secteur Purolator a enregistré un bénéfice avant impôts de 152 millions de dollars en 2019, comparativement à un bénéfice avant impôts de 161 millions de dollars en 2018, soit une baisse de 9 millions de dollars ou 5,2 %.

Visitez la page Rapports financiers du site Web pour obtenir la version intégrale du rapport

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon