Secondaire 1 à 5 : L’École ‘E’ sera livrée au printemps 2024 avec un budget global de plus de 180 M$

Secondaire 1 à 5 : L’École ‘E’ sera livrée au printemps 2024 avec un budget global de plus de 180 M$
L'École 'E' sera livrée au printemps 2024 avec un budget global de plus de 180 M$ © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

On se rappellera qu’en juin 2019, le gouvernement du Québec donnait le feu vert à la construction d’une nouvelle école secondaire sur le territoire du Centre de services scolaire des Chênes. Cette école, dont le budget global est de plus de 180 M$ doit être livrée au printemps 2024.  

L’École ‘E’ sera livrée au printemps 2024 avec un budget global de plus de 180 M$ 

Également, au cours des dernières années, des classes temporaires furent construites aux écoles Jean-Raimbault, La Poudrière et Marie-Rivier dans le but d’apporter une solution provisoire à la hausse de clientèle toujours grandissante sur le territoire du CSS des Chênes.

Ainsi, le manque de places, la nouvelle école secondaire, la durée de vie des classes temporaires et le système du transport scolaire qui a atteint ses limites, notamment en termes de temps de parcours, de contraintes de temps et de territoire dispersé, obligent l’organisation scolaire à revoir les territoires pédagogiques des écoles secondaires. À court terme, il est inévitable de déplacer de la clientèle puisque les écoles excèdent leur capacité d’accueil.

Scénario de transition : écoles secondaires de quartier en 2024-2025

À la suite d’une consultation auprès des instances concernées, le conseil d’administration a adopté, lors de la séance ordinaire du 21 février dernier, le scénario de transition.  Celui-ci prévoit qu’en septembre 2024, l’ensemble des élèves de la 1re à la 5e secondaire fréquenteront leur école de territoire.

Tel que le prévoit la loi, les parents pourront tout de même effectuer une demande de choix d’école si des places sont disponibles. En ce qui concerne le transport scolaire, il devra être assumé par les parents, sauf si des places sont disponibles dans un parcours passant à proximité de l’école. Des frais pourraient être chargés pour l’utilisation de places disponibles.

Consultations d’ici le mois de juin

D’ici le mois de juin, des consultations auront lieu pour redéfinir le territoire pédagogique des écoles secondaires qui auront pour but de soumettre des modifications, qui sont incontournables, aux conseils d’établissements.

Également, en mettant l’élève au cœur de son engagement, le CSS des Chênes procèdera à la tenue de forums de consultation pour les parents.  Ainsi, ils pourront poser leurs questions et discuter des mesures atténuantes à envisager pour les élèves. Ces forums auront lieu les 11 et 17 avril prochain. À cet effet, de l’information sera transmise aux parents.

Une mesure d’atténuation en diversifiant l’offre de services et en favorisant l’inclusion scolaire

En plus de redéfinir les territoires pédagogiques des écoles secondaires, l’offre de services pour les programmes particuliers sera également revue. Cela permettra d’accepter plus d’élèves dans ces programmes dès leur entrée au secondaire. Les critères d’admission reposeront uniquement sur l’intérêt des élèves.

Le Centre de services scolaire des Chênes agit en cohérence avec l’une des sept priorités que le ministre de l’Éducation, M. Bernard Drainville, a annoncé dernièrement: que des projets pédagogiques particuliers soient plus accessibles et plus nombreux.

D’autres actions concrètes à l’automne 2023

Différentes actions seront posées par les services administratifs et les écoles du CSS des Chênes. En effet, les écoles feront la promotion de leur nouvelle offre de services par le biais de portes ouvertes, le service du transport débutera l’optimisation des parcours pour la rentrée 2024 et des mesures d’accompagnement seront déployées pour les élèves qui vivront une transition à la suite de ces changements

De plus, une direction pour la nouvelle école sera nommée et préparera l’arrivée des élèves puisque plusieurs éléments organisationnels sont à planifier, notamment en ce qui a trait à l’affectation du personnel.

Nlons que l’ensemble de ce chantier place l’élève au centre des priorités et des préoccupations du Centre de services scolaire des Chênes.  « Nous souhaitons offrir un milieu de vie bienveillant répondant aux goûts et aux intérêts des élèves.  Pour y arriver, nous optimiserons les ressources en cohérence avec nos priorités, » mentionne M. Lucien Maltais, directeur général du Centre de services scolaire des Chênes.

L’École ‘E’ sera livrée au printemps 2024 avec un budget global de plus de 180 M$ © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×