L’édifice du 452 Hériot disparaît du paysage Drummondvillois

L’édifice du 452 Hériot disparaît du paysage Drummondvillois
L'édifice du 452 Hériot © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un immeuble et une partie de l’histoire de le Foster Refrigerator et du célèbre dépanneur Poutine disparaît sous la pelle et le pic, alors que l’immeuble du 452 Hériot disparaît du paysage Drummondvillois

L’édifice du 452 Hériot disparaît du paysage Drummondvillois @ Crédit vidéo Eric Beaupré Vingt55

En effet, c’est aujourd’hui que les travaux de démolition de l’immeuble situé au 452 Hériot qui a abrité en 1963, les locaux de l’ancienne entreprise de Drummondville, la Foster Refrigerator, pour plus tard changer de vocation et y abriter les locaux de différents organismes et du célèbre Dépanneur Poutine Hériot, qui a servi durant plusieurs années jeunes et moins jeunes du secteur qui y ont franchis les portes autant pour les friandises et bien sûr, la célèbre poutine Hériot.

Le propriétaire actuel, M. Alain Scalzo, est toujours demeuré très discret sur les orientations et vocations de l’édifice, mais en 2016, M. Sclalzo a proposé comme éventualité la démolition de l’immeuble qui était devenu vacant et vétuste, divers projets reliés à la Fortissimo, située sur le terrain avenant, faisait partie des possibilités envisagées par les citoyens et résidents du secteur comme vocation future pour le terrain.

Des projets différents aujourd’hui pour le terrain du 452 Hériot

Le chantier de démolition en cours laisse présager que de futurs intérêts et occupants planifient différents projets, certains citoyens voyant la possibilité que la Ville devienne acquéreur du terrain pour le projet de Fortissimo alors que d’autres informations laissaient croire qu’un complexe, HLM, résidence ou immeuble commercial et résidentiel pourrait s’y implanter.

Différents projets et un site tout indiqué pour la maison des Aînés, annoncé par le gouvernement du Québec.

En effet, la proximité de l’hôpital Sainte-Croix, clinique et proximité de pharmacies sur un terrain qui, selon les sources du Vingt55, devrait accueillir la maison des Ainés, des annonces devraient être faits en ce sens prochainement. En effet, l’endroit pourrait facilement accueillir le projet annoncé par le gouvernement Legault en juin 2020. Le chantier laisse assurément présager des annonces dans un avenir rapproché autant par l’actuel propriétaire ou les nouveaux acquéreurs du site.

Des souvenirs pour bon nombre de citoyens qui voient disparaître un bâtiment et une partie de l’histoire de celui-ci

M. Guy Benoit, opérateur de la pelle mécanique de l’entreprise Yvon Benoit, qui a obtenu le contrat de démolition, se rappelle bien sûr, lui aussi, l’histoire du bâtiment et du Dépanneur Hériot’’; même mon fils de 22 ans qui a connu le Dépanneur Hériot, l’édifice laissera place à du nouveau, affirme-t-il. ‘’Le tout devrait être complété d’ici demain’’, confirme M. Benoit, avant de regagner la cabine de la pelle mécanique qui procède à la méticuleuse opération de démolition de l’édifice.

L’édifice du 452 Hériot disparaît du paysage Drummondvillois @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon