L’OSD doublement en lice au Prix Opus du Conseil québécois de la musique

L’OSD doublement en lice au Prix Opus du Conseil québécois de la musique
Prince et Tsar, avec la mezzo-soprano Stéphanie Pothier et avec la participation du Chœur Bella Voce et des Bishop University Singers. Julien Proulx, directeur artistique.

DRUMMONDVILLE

C’est avec fierté que l’Orchestre symphonique de Drummondville (OSD) annonce aujourd’hui que les concerts Pour en finir avec Brahms, du 11 octobre 2018, ainsi que Prince et Tsar, du 18 avril 2019, sont finalistes dans la catégorie « Concert de l’année – Régions » dans le cadre de la 23e remise des Prix Opus du Conseil québécois de la musique.

Photo: Pour en finir avec Brahms, avec le trompettiste Stéphane Beaulac.

Lors de Pour en finir avec Brahms, l’orchestre avait notamment complété le cycle des quatre symphonies de ce grand compositeur avec une interprétation bien sentie de sa Troisième symphonie. Le public avait aussi pu découvrir Concert Românesc, de Ligeti, ainsi que le Concerto pour trompette du compositeur québécois Jacques Hétu, avec le trompettiste Stéphane Beaulac.

Vous avez un ou plusieurs postes à combler au sein de votre entreprise? Afficher vos offres d’emploi dans la section emploi du Vingt55 sur https://www.votre-emploi.ca

On se souvient bien de Prince et Tsar qui présentait, avec la participation du Chœur Bella Voce et des Bishop University Singers, la cantate Alexandre Nevsky de Prokofiev. Ce concert mettait en lumière un effectif spectaculaire de plus de 165 musiciens et choristes sur scène, en plus de la mezzo-soprano Stéphanie Pothier. Pour compléter ce programme, l’orchestre interprétait Vers les astres, du compositeur québécois Éric Champagne, et Coq d’or : suite, de Rimski-Korsakov.

Ces deux nominations à titre de finaliste s’avèrent une belle reconnaissance de l’excellent travail des musiciens de l’OSD, du directeur artistique Julien Proulx ainsi que des solistes et des chœurs.

Les gagnants seront connus lors du 23e gala Opus qui se déroulera à Montréal, le 19 janvier 2020.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon