Mise en garde de Santé Canada concernant un risque possible de maladie pulmonaire lié aux produits de vapotage

Mise en garde de Santé Canada concernant un risque possible de maladie pulmonaire lié aux produits de vapotage
Vapotage © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Santé Canada met en garde les Canadiens qui utilisent des produits de vapotage de surveiller l’apparition chez eux de symptômes de maladie pulmonaire (p. ex. toux, essoufflement, douleur thoracique) et de consulter un médecin sans tarder s’ils ont des préoccupations relatives à leur santé.

Cette mise en garde fait suite à de récents cas de maladie pulmonaire aigüe et à un décès apparemment lié à l’utilisation de produits de vapotage signalés aux États-Unis. Un deuxième décès fait l’objet d’une enquête pour tout lien potentiel au vapotage. Le 30 août, la Food and Drug Administration (FDA) et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États‑Unis ont publié une déclaration (en anglais seulement) au sujet de l’enquête qu’ils mènent actuellement sur la cause de ces cas. Les CDC ont publié le même jour un avis sanitaire officiel (en anglais seulement). La source de ces cas n’est pas évidente à l’heure actuelle. De nombreux patients ont déclaré avoir vapoté des produits contenant du tétrahydrocannabinol (THC) ou de la nicotine.

À ce jour, le gouvernement du Canada n’a pas connaissance d’éléments probants concernant des cas de maladie pulmonaire similaires au Canada. Santé Canada et l’Agence de la santé publique du Canada collaborent étroitement avec la FDA et les CDC des États-Unis pour mieux comprendre leur enquête sur la cause de ces cas.

L’Agence de la santé publique du Canada a avisé les responsables provinciaux et territoriaux de la santé publique et leur a demandé de signaler les possibles cas de maladie pulmonaire liés au vapotage sur leur territoire. Le gouvernement du Canada surveille toutes les sources de données connues pour déceler des signes de problèmes similaires au Canada. De plus, le gouvernement du Canada prendra les mesures qui s’imposent pour protéger la santé et la sécurité de la population canadienne.

Le vapotage n’est pas sans risque, et ses possibles effets à long terme ne sont toujours pas connus. Les personnes qui ne fument pas, les personnes enceintes et les jeunes ne devraient pas vapoter.

Nous rappelons aux Canadiens que l’achat de produits de vapotage sur le marché noir peut comporter des risques additionnels, car ces produits présentent des risques pour la santé et la sécurité vu qu’ils ne sont pas réglementés et qu’ils peuvent être dangereux.

Nous rappelons aux professionnels de la santé qui s’informent des antécédents médicaux de patients de toujours leur demander s’ils consomment des substances  de source réglementée ou non. Lorsqu’un patient présente des symptômes respiratoires, surtout si leur cause n’est pas évidente, les professionnels de la santé devraient lui demander s’il utilise des produits de vapotage (p. ex. cigarettes électroniques, dispositifs de vapotage, liquides, capsules, cartouches).

Qu’est-ce que le vapotage?

Le vapotage consiste à inhaler puis à exhaler un aérosol généré par un produit de vapotage tel qu’une cigarette électronique. Contrairement à la cigarette classique, il n’y a pas de combustion dans le cas de la cigarette électronique. Le dispositif chauffe un liquide jusqu’à ce qu’il se vaporise et qu’il devienne un aérosol. Cette vapeur peut contenir des substances comme de la nicotine et des arômes.

Les dispositifs de vapotage sont généralement alimentés par piles. Ils peuvent comporter des pièces amovibles. Les produits de vapotage peuvent prendre de multiples formes, notamment :

boîtes ou tubes (« mods »);

vapoteuses;

vaporisateurs à faible résistance électrique (appareils « sous-ohm »);

stylos de vapotage;

narguilés électroniques;

appareils à réservoir;

cigarettes électroniques;

inhalateurs électroniques de nicotine.

Ces produits peuvent porter différents noms de marque. Vous trouverez de plus amples renseignements à propos du vapotage sur le site Web de Santé Canada.

Vapotage de cannabis

Le cannabis peut être consommé de diverses manières, notamment par vaporisation et par vapotage (inhalation de vapeurs produites par un vaporisateur ou un dispositif de vapotage à partir de cannabis séché ou liquide). Puisque la qualité du cannabis illégal, y compris des produits de vapotage vendus sur le marché noir, n’est pas réglementée, ces produits pourraient être contaminés.

Ce que vous devriez faire

Si les risques pour la santé du vapotage vous préoccupent, songez à ne pas utiliser de produits de vapotage.

Si vous utilisez ou avez déjà utilisé des produits de vapotage, surveillez l’apparition chez vous de symptômes de maladie pulmonaire (p. ex. toux, essoufflement, douleur thoracique) et consultez un médecin sans tarder si vous avez des préoccupations relatives à votre santé. N’oubliez pas de mentionner au professionnel de la santé que vous vapotez ou avez déjà vapoté et ce que vous avez vapoté.

Si vous utilisez des produits de vapotage, évitez les produits de sources illégales ou non réglementées. Il n’y a aucun contrôle ni supervision de l’innocuité et de la qualité des produits vendus sur le marché noir.

Ne modifiez pas les produits de vapotage et n’y ajoutez pas de substances non prévues par le fabricant.

Signalez à Santé Canada tout effet indésirable lié à un produit de vapotage ou toute plainte concernant un de ces produits.

Restez branché sur Santé Canada et recevez les plus récents avis et rappels de produits.

 

SOURCE Santé Canada

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon