Québec annonce des mesures majeures pour le soutien en santé mentale à Drummondville

Québec annonce des mesures majeures pour le soutien en santé mentale à Drummondville
Québec annonce des mesures majeures pour le soutien en santé mentale à Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, le député de Johnson et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, ainsi que le député de Drummond–Bois-Francs, Sébastien Schneeberger, ont procédé aujourd’hui à l’inauguration, sur le territoire du RLS de Drummond, de trois services visant à d’améliorer l’accès aux soins en santé mentale pour les personnes nécessitant un accompagnement spécialisé en santé mentale.

Québec annonce des mesures majeures pour le soutien en santé mentale à Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

Le ministre Lionel Carmant a fait son entrée au point de presse qui se tenait à l’hôpital Saint-Croix pour une importante annonce en santé mentale, en portant fièrement le chandail des Voltigeurs. « Une ville de champions », a ajouté le ministre, un clin d’œil à la victoire des Voltigeurs de Drummondville, champions de la LHJMQ pour la 2e fois après avoir remporté les grands honneurs et le Trophée Gilles-Courteau contre le Drakkar de Baie-Comeau.

Ces mesures permettront un meilleur soutien au personnel de la santé, y compris les psychologues et les intervenants du milieu, une première en dehors des grands centres comme Montréal, une mesure majeure ajoutée par le ministre et lancée à Drummondville, assurant un meilleur suivi pour les clients nécessitant des soins améliorés », a mentionné le ministre André Lamontagne en confirmant la mise en place des services aujourd’hui à Drummondville, et qui sont déjà effectifs.

« Ces mesures ont été déployées et mises en place grâce à la collaboration des différents intervenants de la santé, une décision et des mesures de notre gouvernement qui sont là pour rester et qui permettent déjà aux intervenants, médecins spécialistes en psychiatrie et intervenants sociaux du milieu d’offrir des services plus efficaces dès maintenant.

Ces trois mesures, qui découlent du Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026, sont l’équipe d’accompagnement bref dans la communauté (ABC), l’unité d’intervention brève en psychiatrie (UIBP) à l’hôpital Sainte-Croix, ainsi que le traitement intensif bref à domicile (TIBD), aussi appelée hospitalisation psychiatrique à domicile.

L’Équipe d’accompagnement bref en santé mentale dans la communauté (ABC)

Cette équipe a pour mission d’intervenir en amont d’une consultation à l’urgence, à la suite d’une référence provenant du 811, des différents partenaires communautaires, de l’unité d’intervention brève en psychiatrie, des services de l’urgence ou de l’unité de psychiatrie. Elle s’assure d’un suivi dans un délai de 24 à 48 heures auprès d’une personne vivant une situation de crise en santé mentale.

Les professionnels de l’ABC évaluent l’état de la personne et mettent en place un suivi bref et rapide dans la communauté afin d’établir un filet de sécurité et résorber la crise. Le service est offert jusqu’à six semaines et la clientèle est ensuite orientée vers les services en santé mentale les mieux adaptés à ses besoins, soit au sein du CIUSSS ou en communauté.

L’Unité d’intervention brève en psychiatrie (UIBP)

L’UIBP de l’hôpital Sainte-Croix a pour mission d’offrir une réponse rapide et pertinente aux besoins psychiatriques urgents des adultes et des adolescents. Ces services sont notamment offerts aux personnes qui consultent à l’urgence pour des situations de crise en santé mentale et pour lesquelles un court séjour dans un milieu sécuritaire, offrant une surveillance 24h/24, est requis pour stabiliser l’état de la personne, confirmer un diagnostic, résorber la crise et permettre un retour dans le milieu de vie avec les services appropriés.

Avec le rehaussement, l’UIBP de l’Hôpital Sainte-Croix de Drummondville bonifie son personnel et pourra accueillir ces personnes, pour un court séjour (24 à 72 heures).

Hospitalisation psychiatrique à domicile

Le traitement intensif bref à domicile (TIBD), ou hospitalisation psychiatrique à domicile, permet aux personnes présentant une détérioration de leur état mental qui requiert un niveau de soins aigus qui nécessiterait une hospitalisation de recevoir des soins à la maison de jour et de soir, 7 jours sur 7. Ce service offre à l’usager qui le souhaite la même qualité de soins qu’en milieu hospitalier, en privilégiant le maintien dans son milieu de vie. L’intervention au domicile accroît les possibilités d’offrir du soutien aux proches et favorise le maintien de l’autonomie et des liens sociaux.

« Le déploiement d’alternatives à l’hospitalisation est une des mesures phares de notre Plan d’action en santé mentale et permet de rapprocher les soins des gens, de favoriser le maintien ou un retour rapide de la personne dans son milieu de vie, tout en prévenant les hospitalisations a mentionné Lionel Carmant, ministre responsable des Services sociaux Elles représentent un changement de culture dans la prise en charge des personnes ayant besoins de soins et de services en santé mentale. Ils assurent la sécurité physique et émotionnelle des personnes tout en évitant les admissions de longue durée ainsi que le phénomène des « portes tournantes ». Je veux remercier les spécialistes de l’Hôpital Sainte-Croix qui ont mis en place ces équipes. Leur expertise et leur dévouement sont une source de motivation. » de préciser le Ministre Carmant

« Ces initiatives s’inscrivent dans le changement de culture en cours dans le secteur des services sociaux visant à mettre la priorité sur les interventions en amont afin de mieux accompagner celles et ceux qui vivent avec des problématiques de santé mental de mentionner André Lamontagne Ministre et député de Johnson. Je salue cette orientation et je suis heureux que nous puissions en bénéficier ici à Drummondville. Cela va assurément faire la différence sur le terrain. ».

De son côté, le député de Drummond salue l’initiative du gouvernement qui permettra aussi aux bénéficiaires mais aussi aux familles de bénéficier de meilleurs services.  »Il faut aider les gens du milieu, ceux qui ont besoin des services et qui se retrouvent bien souvent entre deux chaises explique le député Ces mesures permettront une meilleure prise en charge des personnes mais aussi d’aider les familles », ajoute le député Sébastien Schneeberger en entrevue au Vingt55.

« Il faut éviter que les gens qui nécessitent des soins se retrouvent entre deux chaises et que l’hôpital ne devienne une porte tournante pour eux. Grâce à cette annonce et mesures, nous assurons un meilleur suivi auprès des personnes qui en ont besoin et aussi de leurs familles », précise le député Sébastien Schneeberger qui salue aussi le travail des intervenants du milieu et des médecins spécialistes qui ont levé la main et permis d’offrir concrètement les 3 mesures en même temps à Drummondville. « Déployer autant de services ici à Drummondville répondra assurément aux besoins autant des organismes intervenants que de la population », conclut le député de Drummond Bois Francs.

« Ces initiatives témoignent de notre engagement à rapprocher les soins, à prévenir les crises et à offrir un soutien efficace, tout en respectant la dignité de chacun. Je ne peux que me réjouir que de tels services soient désormais offerts directement à la population de la région. Je tiens également à remercier nos professionnels en soins qui font un travail exceptionnel. » de préciser Sébastien Schneeberger, député de Drummond–Bois-Francs, président de la Commission de l’aménagement du territoire.

Des services et mesures qui répondent déjà depuis peu aux demandes à Drummondville

En effet, selon les informations obtenues par le Vingt55 à Drummondville, plusieurs personnes ont déjà bénéficié de ces services.

Depuis le 26 septembre 2023, 202 usagers ont reçu des services de l’équipe ABC, l’équipe d’accompagnement bref en santé mentale dans la communauté, confirme Laurence Chartrand, Agente d’information du CIUSSS/MCQ.

Du côté de l’Unité d’intervention brève en psychiatrie (UIBP), depuis le 22 septembre 2023, 607 usagers ont reçu des services à l’unité d’intervention brève en psychiatrie, confirme Mme Chartrand au Vingt55. À l’Unité d’intervention brève en psychiatrie, la durée moyenne de séjour est passée de 2,3 jours à 1,5 jour depuis la mise en place de l’équipe ABC, précise Mme Chartrand.

Pour les traitements intensifs brefs à domicile (TIBD), 7 usagers jusqu’à présent ont bénéficié des services depuis le 24 mars dernier. Les premiers jours ont permis à l’équipe clinique de s’approprier adéquatement l’offre de services et la philosophie du TIBD, et les premiers usagers ont été admis dans la semaine du 8 avril.

L’Équipe ABC est composée d’un spécialiste en activités cliniques, un travailleur social, une infirmière et quatre postes de techniciens (TES, TTS, etc.), précise l’Agente d’information du CIUSSS/MCQ.

Quant à l’équipe UIBP, elle est constituée de 11 postes cliniques (travailleurs sociaux, infirmières, etc.), confirme.

Pour le TIBD, l’équipe de démarrage se compose de deux psychiatres, quatre infirmières cliniciennes, une travailleuse sociale et un T.E.S. Un deuxième poste en travail social et quatre postes d’infirmières seront affichés à l’automne 2024. La capacité d’admission au sein du TIBD augmentera progressivement en septembre 2024 avec l’arrivée des derniers titulaires de poste.

La mairesse de Drummondville Mme Stéphanie Lacoste est venue saluer l’annonce du ministre Carmant et le travail des médecins spécialistes et membres du personnel de l’hôpital Sainte-Croix. Drummondville a levé la main face aux offres et mesures du gouvernement, et nos médecins ont répondu par l’affirmative, un engagement qui permet à Drummondville une fois de plus d’être précurseurs et de démontrer sa proactivité en santé, a fait valoir la mairesse de Drummondville, rappelant au passage que les annonces du nouvel hôpital sont très attendues et que les services annoncés seront assurément mis en place dans les projets du nouvel hôpital régional.

Québec annonce des mesures majeures pour le soutien en santé mentale à Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×