Québec annonce plus de 101 M$ pour former plus de médecins vétérinaires

Québec annonce plus de 101 M$ pour former plus de médecins vétérinaires
uébec annonce plus de 101 M$ pour former plus de médecins vétérinaires © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Saint-Hyacinthe

La ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, a annoncé aujourd’hui, en compagnie du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, et de la députée de Saint-Hyacinthe, Mme Chantal Soucy, l’attribution de plus de 63 millions de dollars pour trois projets visant à moderniser et à réaménager des installations de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal sur le campus de Saint-Hyacinthe.

 

Ces projets viennent compléter la décentralisation du programme de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal vers l’Université du Québec à Rimouski, pour un investissement total dépassant 101 millions de dollars.

Ces trois initiatives visent deux objectifs, soit l’augmentation du nombre d’étudiantes et d’étudiants pour former davantage de médecins vétérinaires dans le secteur bioalimentaire et dans celui des animaux de compagnie, en plus de mettre aux normes et de renouveler les espaces consacrés à cette formation sur le campus de Saint-Hyacinthe.

Le premier projet consiste en la création d’un pôle animalier sur le campus de Saint-Hyacinthe. Ce centre de compétence clinique permettra notamment d’augmenter la capacité d’accueil d’étudiantes et d’étudiants sur le campus de l’Université de Montréal à Saint-Hyacinthe.

Le deuxième projet est le réaménagement du refuge animalier pour permettre l’expansion des activités hospitalières nécessaires à l’accueil de la cohorte de Rimouski qui viendra compléter sa formation clinique au campus de Saint-Hyacinthe.

Finalement, un centre de simulation et de réalité virtuelle vétérinaire sera créé sur le campus principal. Il s’intégrera au programme pédagogique et son utilisation sera liée aux différents travaux pratiques et de stages précliniques, bonifiant du même souffle la formation des futurs médecins vétérinaires. Fait à souligner, l’ensemble des projets contribueront à l’accréditation du programme vis-à-vis de l’American Veterinary Medical Association et du Conseil canadien de protection des animaux (CCPA).

Rappelons que la décentralisation du programme de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal à l’Université du Québec à Rimouski permettra d’augmenter la population active sur le campus de Rimouski. À terme, ce programme permettra de former 25 vétérinaires de plus par année, ce qui représente un gain de 26 % par rapport aux cohortes actuelles.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55 

« Avec les annonces d’aujourd’hui et celle de Rimouski, notre gouvernement démontre que nous avons un plan global visant à former plus de médecins vétérinaires, et ce, dans un environnement optimal. L’Université de Montréal possède la seule faculté de médecine vétérinaire au Québec. C’est aussi la seule francophone en Amérique du Nord et cette annonce était attendue depuis longtemps. Ces nouvelles installations permettront une amélioration des espaces d’enseignement pour les étudiants ainsi que des espaces d’hébergement pour les animaux d’enseignement. Investir pour former la relève en nous arrimant avec les besoins du Québec en matière de main-d’œuvre, c’est ainsi que nous donnons les moyens à nos établissements d’enseignement supérieurs de se positionner comme des acteurs clés pour la prospérité et le développement économique du Québec. » – Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur

« La pénurie de médecins vétérinaires, particulièrement en région, est bien réelle, alors que ces professionnels sont essentiels au développement du secteur bioalimentaire. Cette situation résulte, entre autres, du manque de places disponibles sur le campus de Saint-Hyacinthe pour former davantage d’étudiants. Le projet de pôle décentralisé à Rimouski et l’optimisation des infrastructures à Saint-Hyacinthe sont donc accueillis très favorablement. Les 25 diplômés de plus chaque année amélioreront considérablement l’accessibilité aux services vétérinaires. À terme, le Bas-Saint-Laurent, mais aussi toutes les régions du Québec pourront bénéficier de cette augmentation de nouvelles ressources. » – André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec

« Historiquement, la Ville de Saint-Hyacinthe a toujours occupé une place importante dans le développement agricole du Québec. Je me réjouis de cette annonce, qui ne fait que confirmer de nouveau la place déterminante du campus de Saint-Hyacinthe de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. Les étudiantes et étudiants pourront terminer leur formation dans des locaux adaptés à la réalité d’aujourd’hui et mieux équipés que jamais. Je salue tous les intervenants qui ont joué un rôle dans la réalisation de cet important projet. » – Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe

« Aujourd’hui, on sait à quel point la santé des animaux est intimement liée à la santé humaine et à l’environnement. Je remercie le gouvernement du Québec pour son appui qui nous permettra de continuer à former les professionnels de la santé animale de haut niveau dont tout le Québec a besoin. Ces nouvelles infrastructures permettront de rejoindre les plus hauts standards en matière d’enseignement et de recherche. » – Daniel Jutras, recteur de l’Université de Montréal

 

 

La ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, a annoncé aujourd’hui, en compagnie du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, et de la députée de Saint-Hyacinthe, Mme Chantal Soucy, l’attribution de plus de 63 millions de dollars pour trois projets visant à moderniser et à réaménager des installations de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal sur le campus de Saint-Hyacinthe. @ Crédit photo service des communications de la CAQ

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon