Recherche d’un pêcheur porté disparu : la Sûreté du Québec demande l’aide du public

Recherche d’un pêcheur porté disparu : la Sûreté du Québec demande l’aide du public
Recherche d'un pêcheur porté disparu, la Sûreté du Québec sollicite l'aide du public © Crédit photo : Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés

DRUMMONDVILLE

Les plongeurs de la Sûreté du Québec et les enquêteurs sur le terrain ont suspendu pour la journée les recherches afin de localiser le sexagénaire qui pourrait être tombé dans la rivière Saint-François à Drummondville. Ils demandent l’aide du public et des riverains pour tenter de localiser l’homme ou obtenir des informations sur la dernière fois qu’il a été vu.

Les plongeurs de la Sûreté du Québec ont ratissé le fond de la rivière Saint-François © Crédit photo : Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés

Les plongeurs de la Sûreté du Québec ont ratissé le fond de la rivière Saint-François et les berges à proximité du lieu où l’homme a été vu pour la dernière fois hier. L’hélicoptère est également venu survoler la rivière afin de tenter de localiser M. Lavoie.

Comme l’a constaté le Vingt55 sur place, les recherches sont suspendues pour la journée vers 15h00, comme le précise le porte-parole de la Sûreté du Québec, qui indique que les recherches pourraient reprendre demain.

Les plongeurs ont cessé les recherches en raison des forts courants de la rivière, ils ont limité les recherches à un secteur propice, laissant croire que si le pêcheur est tombé à l’eau, le courant pourrait l’avoir entraîné. Les recherches se sont pour le moment avérées vaines, précise la Sûreté du Québec.

L’assistance des citoyens est sollicitée afin de retrouver M. Bruno Lavoie 60 ans de Drummondville qui manque toujours à l’appel.

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond demandent l’assistance de la population de Drummondville afin de faire la lumière sur la disparition de M. Bruno Lavoie, 60 ans, de Drummondville, précise Louis Philippe Ruel, porte-parole de la Sûreté du Québec en entrevue au Vingt55.

«M. Lavoie serait allé pêcher sur le bord de la berge par le chemin Hemming, sous le pont de fer, aux environs de 18h00 hier, le 9 juin. Il n’aurait pas été revu depuis», confirme le porte-parole.

M. Bruno Lavoie mesure 5’11», pèse approximativement 210 livres, a les cheveux bruns courts et porte la moustache et la barbe en bordure de bouche. Il portait un manteau de pluie, des jeans bleus ainsi qu’un chandail noir à manches longues.

Dans les moments ciblés comme étant ceux ayant mené à la disparition, un jeune pêcheur en scooter noir avec un casque multicolore ainsi qu’un pêcheur à la casquette rouge auraient été aperçus dans le secteur et pourraient posséder des informations pertinentes aux recherches.

Des citoyens ont déjà rapporté au Vingt55 des informations permettant de faire avancer le dossier, celles-ci ont été référées à la ligne d’information de la Sûreté du Québec. Toute information pourrait permettre de faire progresser l’enquête et les recherches, explique le porte-parole de la Sûreté du Québec en entrevue au Vingt55.

Les autorités rappellent qu’il est important de ne pas entreprendre de recherches à proximité de la rivière, spécialement où les accès sont interdits, afin de ne pas s’exposer inutilement aux risques que cela impose.

Toute personne qui aurait aperçu M. Lavoie ou ces hommes est priée de communiquer avec le 911. De plus, toute information pouvant permettre de le retrouver peut être communiquée, confidentiellement, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Les plongeurs de la Sûreté du Québec ont ratissé le fond de la rivière Saint-François © Crédit photo : Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×