Réseau aquatique Drummondville : Projet Nager pour survivre un impact digne de mention dans la région

Réseau aquatique Drummondville : Projet Nager pour survivre un impact digne de mention dans la région
Zavier Pelchat (moniteur-sauveteur), Lucie Roy (directrice générale), Vicky Rouleau (moniteur-sauveteur) et Jacques Thibault (moniteur-sauveteur) © Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le projet Nager pour Survivre chapeauté par le Réseau aquatique Drummondville a dernièrement été finaliste au concours E36 de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID).

Karen Lamothe, superviseure des opérations et de la conformité réglementaire, Lucie Roy directrice générale, Luc Leblanc bénévole, Luc Dumont président du conseil d’administration du Réseau aquatique Drummondville et bénévole, Yves Chiasson bénévole et France Milot superviseure à l’administration.

Le projet se positionnait fièrement dans la catégorie Impact de la région. Le Réseau aquatique Drummondville est fier d’offrir ce programme gratuitement à tous les élèves de 3e année du territoire de Drummondville depuis 2015.

Le programme Nager pour survivre, créé par la Société de sauvetage dans le but de prévenir la noyade, peut s’apparenter à une sortie scolaire éducative et sportive. En plus de jouer un rôle clé dans la prévention de la noyade, il favorise l’estime de soi, permet aux enfants de bouger, et peut même leur donner le goût de fréquenter les installations aquatiques sur une base plus régulière.

Espace fier partenaire Vingt55: Le bubble-tea ”moderne” du Nakama-thé !

 

Nager pour survivre est divisé en trois normes :

  1. S’orienter à la surface de l’eau après une chute inattendue (entrée par roulade)
  2. Se maintenir à la surface de l’eau et repérer un lieu sûr (nage sur place durant 1 minute)
  3. Nager vers un endroit sécuritaire (nage sur 50 mètres)

Toute l’équipe a très hâte de revoir à la piscine les 1 300 enfants de 8 ans pour ce programme de prévention de la noyade. Elle invite tous les directeurs d’écoles et tous les enseignants de 3e année ainsi que les transporteurs à demeurer alertes. Dès que possible, la mission régionale reprendra.

La direction du réseau aquatique tenait également à dire merci à la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond.

Photo 1 : Nancie Bégin, superviseure aquatique et Mélissa Vadnais, kinésiologue et adjointe à la supervision aquatique. Photo 2 : Monsieur Martin Dupont, Directeur général de la SDED, et Madame Lucie Roy, directrice générale du Réseau aquatique Drummondville.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon