Transformation de l’église Saints-Pierre-et-Paul, début des travaux du nouvel « Espace citoyen » du CCSP

Transformation de l’église Saints-Pierre-et-Paul, début des travaux du nouvel « Espace citoyen » du CCSP
© Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le CCSP était fier d’annoncer le début des travaux pour l’aménagement et la transformation de l’église Saints‑Pierre‑et‑Paul. C’est au début de l’année 2019 que la cession de l’église au Centre communautaire Saint-Pierre (CCSP) fut officialisée.

Véritable bougie d’allumage, ce généreux don d’une valeur de 822 200 $, venait doubler la superficie du Centre communautaire Saint-Pierre (CCSP) et, du même souffle, permettait aux membres de son conseil d’administration et de sa permanence de pouvoir répondre aux nombreux besoins de la population.

Depuis plus d’un an, de nombreuses actions furent portées par le CA et la permanence du CCSP, alors que d’autres bénévoles s’y regroupèrent pour constituer le comité de financement de la campagne « Un Sacré don ».

Sous la présidence d’honneur de monsieur Alain Lemaire, président de Fondation Famille Lemaire, ce comité eut pour mission de lever les fonds nécessaires à la transformation et à la mise à niveau de l’Église.

Il faut se rappeler que la Fondation Famille Lemaire a contribué avec 200 000$ dès le début de la campagne. C’est donc avec émotion que le CCSP baptisera ce nouvel endroit « Espace familles Lemaire ». S’ajoute aujourd’hui un autre généreux montant de La Famille Dubois de l’ordre de 100 000$. M. Roger Dubois, soucieux de soutenir la communauté dans son développement social et communautaire, offrait cet appui de marque au CCSP.

Au cours des derniers mois, le CCSP n’a pas ménagé ses efforts afin de mobiliser les gens d’affaires, les commerçants et les familles du quartier Saint-Pierre, ainsi que la population de Drummondville, à épauler financièrement cet audacieux, mais combien indispensable projet pour le mieux-être des générations futures. Les demandes de subventions ont été légion dans le cadre de ce projet. D’ailleurs, le Programme d’immobilisation en entrepreneuriat collectif (PIEC) fut le premier bailleur de fonds, avec une contribution de 338 000 $, à insuffler au projet son envol.

Pour madame Denise Lemaire-Gauthier, « Il aura fallu quelque dix années de réflexions, de consultations et de concertation pour que se concrétise ce beau projet. Le partenariat de la paroisse Bon pasteur, notamment grâce à la collaboration de messieurs Pierre Rivard, curé de la paroisse et Michel Blanchette, président de la fabrique, ont été salutaires dans l’amorce de la création de l’« Espace citoyen» ».

Soulignant le leadership du président d’honneur de la levée de fonds « Sacré don », qui n’a jamais baissé les bras devant l’ampleur du mandat, madame Lemaire Gauthier rappelle tous les éléments qui ont conduit le CCSP aux présents travaux. Ce faisant, elle mentionne les noms des firmes retenues pour la réfection de l’église en « Espace citoyen », à savoir : Deshaies et Raymond construction (représenté par monsieur Martin Éthier, vice-président), le bureau, Un à Un architecte (représenté par monsieur Vincent Leclair, architecte associé) et la firme Larocque Cournoyer S.E.N.C. (représentée par madame Isabelle Rivard, ingénieur).

Dès les premières approches de ce projet, la Ville de Drummondville, faisant le constat de la grande implication des ressources du CCSP ainsi que de la communauté, figurait au premier rang des collaborateurs au projet. Monsieur Yves Grondin, maire adjoint, au nom de monsieur Alexandre Cusson, maire de Drummondville et de ses collègues du conseil municipal, est heureux de réitérer sa confiance en faveur de ce projet pour lequel la Ville s’était déjà engagée pour une importante contribution de l’ordre de 400 000 $.

Il n’en fallait pas plus pour faire naître un projet rassembleur et structurant pour la collectivité drummondvilloise. La transformation de l’église Saint‑Pierre‑et‑Paul, par le biais de cette importante levée de fonds, faisant naître l’« Espace citoyen »; un lieu collectif aux possibilités innombrables où davantage de services et d’activités seraient offerts à la collectivité, tout en conservant la vocation spirituelle de ce lieu.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment