Trop vite et dangereux : course à tombeau ouvert, capté à 170 km/h dans une zone de 50 km/h à Drummondville

Trop vite et dangereux :  course à tombeau ouvert, capté à 170 km/h dans une zone de 50 km/h à Drummondville
Trop vite et dangereux, course à tombeau ouvert, deux jeunes conducteurs captés à 170 km/h dans une zone de 50 km/h @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Deux jeunes conducteurs regretteront très certainement leur inconduite après avoir été captés et interceptés par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) lors d’une course à tombeau ouvert dans les rues de Drummondville, sans se soucier des dangers.

Trop vite et dangereux : course à tombeau ouvert, deux jeunes conducteurs captés à 170 km/h dans une zone de 50 km/h @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Deux jeunes conducteurs insouciants ont risqué leur vie, ainsi que celles des piétons et autres usagers de la route sur le boulevard Saint-Joseph à Drummondville, avant d’être interceptés à 170 km/h, alors qu’ils coursaient dans une zone résidentielle où la limite est de 50 km/h.

Trop vite et dangereux, des jeunes inconscients derrière un volant freiné par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ).

Un triste record d’inconduite et de témérité, captés alors qu’ils filaient à 170 km/h après avoir traversé une intersection, brûlé un feu rouge et circulé à très haute vitesse, les deux jeunes conducteurs peuvent se considérer chanceux que les policiers aient freiné leurs ardeurs.

Âgés de moins de 20 ans, dont l’un conduisait avec un jeune passager mineur à bord, ils ont été interceptés à une vitesse frôlant assurément le record d’inconduite, mais surtout l’irresponsabilité derrière un volant.

C’est en fin de soirée qu’un patrouilleur a capté les deux jeunes conducteurs alors qu’ils faisaient la course sur le boulevard St-Joseph, confirme le Sergent Stéphane Tremblay en entrevue au Vingt55. Le premier véhicule s’est rapidement immobilisé et s’est rangé, tandis que le second conducteur a dû s’immobiliser plus loin après avoir fait monter le cinémomètre à 170 km/h. S’est immobilisé devant le policier qui a procédé à l’interception du véhicule et conducteur et a retiré les clés du conducteur, » confirme la Sûreté du Québec.

Insouciants et irresponsables, les deux jeunes conducteurs se croyaient au-dessus des risques

Rencontrés sur place par Vingt55, l’un des conducteurs a admis que c’était plutôt stupide : « J’étais en contrôle, mais il y a pire, il me semble », estime le jeune conducteur qui tentait de justifier son inconduite, alors qu’il avait mis en danger non seulement sa vie, celle de son passager, un jeune mineur, mais aussi tous les usagers de la route qui ont croisé son chemin, avant que deux policiers n’activent leurs gyrophares, forçant les deux chauffards à s’immobiliser.

Le second conducteur, au volant d’une Subaru et ayant atteint 170 km/h, a reconnu que c’était risqué. « Je me suis fait prendre la seule fois où je fais une bêtise », a-t-il précisé, tentant également de justifier son comportement, réalisant qu’il devra faire face aux conséquences coûteuses de cette infraction et de sa conduite téméraire en ville.

Un témoin rencontré par le Vingt55 a précisé que les policiers leur avaient probablement sauvé la vie, ou celle de ceux qui auraient pu croiser leur chemin.

« À de telles vitesses dans une zone de 50 km/h où scooters, piétons ou autres automobilistes auraient pu se trouver sur leur chemin, les jeunes peuvent remercier le ciel, surtout les policiers, et se compter chanceux que les conséquences n’aient pas été funestes. »

Le conducteur de la Subaru, capté à 170 km/h, s’est vu infliger des amendes de près de 4 000 $ et l’ajout de 39 points d’inaptitude à son dossier © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Près de 4 000 $ d’amende et 39 points d’inaptitude pour l’un des conducteurs.

Les deux conducteurs se sont vus remettre des constats d’infraction frôlant assurément des records pour grand excès de vitesse (GEV) et pour avoir participé à une course, en plus d’avoir brûlé un feu rouge, confirme la porte-parole de la Sûreté du Québec en entrevue au Vingt55. Les deux jeunes conducteurs verront également les points d’inaptitude s’accumuler à leur dossier de conduite pour ces infractions.

En effet, selon les informations obtenues par le Vingt55 et confirmées par la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), le conducteur de la Subaru, capté à 170 km/h, s’est vu infliger des amendes de près de 4 000 $ et l’ajout de 39 points d’inaptitude à son dossier, en plus de la saisie et du remorquage de son véhicule, tout comme le second conducteur, qui a reçu un constat de plus de 1 000 $ pour avoir participé à une course sur la voie publique.

En plus des constats d’infractions et des points d’inaptitude, les deux conducteurs, ainsi que le passager, ont vu leurs véhicules remorqués et saisis.

Des comportements irresponsables qui doivent assurément être dénoncés et qui finissent par être coûteux pour l’ensemble des conducteurs.

« 4 000 dollars, en plus des conséquences, est-ce cher payé, alors que les policiers ont possiblement permis de sauver des vies ? » Le message semble avoir du mal à passer chez les jeunes conducteurs, ajoute le père de famille témoin des interceptions, qui salue également le travail des policiers et espère que le message et la leçon feront suffisamment de chemin pour modérer l’ardeur des jeunes conducteurs, trop rapides et trop dangereux sur nos routes.

La Sûreté du Québec (SQ) rappelle que la vitesse est l’une des premières causes de collisions mortelles à survenir sur les routes du Québec.

Trop vite et dangereux, course à tombeau ouvert, deux jeunes conducteurs captés à 170 km/h dans une zone de 50 km/h @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×