Un ”accident mortel” devant plus de 800 élèves à Drummondville – Un scenario trop souvent réaliste

Un ”accident mortel” devant plus de 800 élèves à Drummondville – Un scenario trop souvent réaliste
© Photo Éric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Mardi le 21 mai 2019, plus de 800 élèves du secondaire de la Commission scolaire des Chênes de Drummondville et du Collège St-Bernard ont eu l’occasion d’assister à la simulation IMPACT présentée au centre Marcel Dionne.

Julie Émond mère du Drummondvillois Joseph Robichaud décédé à 18ans d’un accident de la route

Le projet IMPACT vise à sensibiliser les jeunes aux dangers liés àla vitesse excessive, l’utilisation du cellulaire au volant, la fatigue au volant et la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues. Ce projet de sensibilisation est une occasion pour les intervenants de rejoindre les finissants du secondaire qui vont bientôt assister à leur bal de graduation et possiblement en profiter pour faire la fête.

Un témoignage émouvant de la mère et de la sœur d’une victime

La mère du jeune Drummondvillois Joseph Robichaud, Julie Emond et la sœur Éolia Robichaud, sont venues rappeler les lourdes conséquences du décès du Joseph Robichaud décédé à l’âge de 18 ans en octobre 2014, dans un accident de la route. Toutes deux n’ont pas manqué d’apporter tout le réalisme qu’un tel drame fait vivre aux proches après la perte soudaine d’un être cher des suites d’un accident possiblement imputable à la fatigue au volant.

Madame Julie Émond est venue en personne rappeler les lourdes conséquences de la perte d’un être cher, elle n’a pas manqué de rappeler aux jeunes l’importance de répéter les messages de prévention et la responsabilité qu’ils ont comme conducteurs; alcool, drogue ou comme pour son fils, la fatigue extrême au volant, sont tous des scénarios auxquels ils ne seront jamais à l’abris. Soyez prudents et responsables, a-t-elle exprimé avec émotions comme un cri et appel du cœur à la responsabilisation. C’est sous les applaudissements en guise des soutien et engagement de la part des quelques 800 élèves que madame Emond a quitté le centre Marcel Dionne.

Les comediens du scénario ”accident mortel” à Drummondville – Un scenario trop souvent réaliste

Une simulation d’un réalisme frappant

La simulation impliquait plusieurs personnes, notamment quatre jeunes étudiants de l’école La Poudrière, qui ont agi comme acteurs principaux, différents intervenants des services d’urgence soit : les policiers, les pompiers et les ambulanciers, les coroners Yvon Garneau et Martin Sansfaçon ainsi que votre photo-reporter du Vingt55, qui ont tous participé au scenario élaboré par les Productions Alfred dans un scénario où la fatigue au volant était en cause dans un accident causant la mort d’une des impliquées et victimes de l’accident. Appel en direct au 911, pinces de désincarcération, blessures traumatiques, transport et la fatalité d’un décès scrutés par les ambulanciers, policiers et coroners alors que les pompiers extirpaient les victimes d’un véhicule, tout est mis en œuvre pour livrer un message des plus réalistes.

Le projet IMPACT vise à sensibiliser les jeunes aux dangers liés à la vitesse excessive, l’utilisation du cellulaire au volant, la fatigue au volant et la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues. Ce projet de sensibilisation est une occasion pour les intervenants de rejoindre les finissants du secondaire qui vont bientôt assister à leur bal de graduation et possiblement en profiter pour faire la fête.

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment