Un apprenti conducteur de véhicule lourd voit son examen pratique final se terminer rapidement

Un apprenti conducteur de véhicule lourd voit son examen pratique final se terminer rapidement
© Photos et images vidéo : Éric Beaupré | Tous les droits réservés.

La jeune femme réagit sur les réseaux sociaux


|Drummondville| Une étudiante de l’école de conduite Routier G.C. inc de Drummondville a fait un examen pour le moins rapide et remarqué, alors qu’elle venait de débuter son examen en vue d’obtenir sa classe de conduite lui permettant de conduire un véhicule lourd de classe 1.

Lors du 2e virage du parcours de la SAAQ à l’intersection du boulevard St-Joseph et  de la rue Hains, la conductrice a fait un virage à gauche trop serré. Elle a percuté un feu de signalisation qui a terminé sa chuté sur le véhicule lourd immobilisé à la lumière.

Celle-ci aurait mal évalué la distance nécessaire pour compléter le virage. Il fût impossible pour l’évaluateur d’immobiliser le véhicule, n’ayant pas de doubles commandes ou pédale de freins à sa disposition comme passager.

Vraiment chanceux

Quant au conducteur de la voiture impliquée, lui-même routier d’expérience, il ne la pas vue venir. « Il m’est arrivé de manquer une lumière, mais c’est bien la première fois qu’elle ne me manque pas ! » s’est-il exclamé encore perplexe l’homme qui a vu un feu de circulation s’abattre sur son véhicule.

Le conducteur du véhicule a été rapidement contrôlé par les paramédics et en fût quitte pour une bonne frousse a-t-il admis.

L’incident a paralysé la circulation le temps que la municipalité et les autorités ne déplacent le poteau et les véhicules.

L’inexpérience et la nervosité vraisemblablement en cause

L’évaluateur de la SAAQ n’a pas été blessé ni l’apprenti-conductrice sinon, visiblement à son orgueil et son amour-propre, mais les deux s’en tirent heureusement aussi sans avoir de blessures.

Aucun constat d’infraction n’a été émis à l’apprenti-conductrice et celle-ci pourrait, au terme de quelques heures de pratiques supplémentaires, être admissible à nouveau à une autre tentative à la SAAQ dans 28 jours.

Elle réagit sur la page Facebook Spotted Drummondville

« Bonjour, je suis la conductrice du poids lourd de l’École du Routier qui a eu l’accident hier!! D’abord je tiens à m’excuser du plus profond de mon cœur au conducteur du véhicule bleu! Ensuite je tiens à m’expliquer sur les événements parce que j’ai été victime de jugements désobligeants… Pour ceux qui conduisent des véhicules lourds, vous savez de quoi je parle! Le niveau de stress pour l’examen à la SAAQ est à un niveau incontrôlable!! J’ai conduit tout l’hiver sans jamais même frôler un banc de neige!! Tout a toujours super bien été!! Et hier, j’avais du mal à rester calme! Surtout avec un superviseur assis à côté, silencieux, qui juge le moindre de vos gestes!! Lorsque je me suis engagée dans le virage, la lumière est tombée rouge! Étant stressée, je n’ai pas voulu ralentir le trafic qui arrivait en sens inverse alors j’ai effectué mon virage trop rapidement et j’ai mal calculé mes distances… Heureusement, personne n’a été blessé! Et je suis consciente que les conséquences auraient pu être très graves!! Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je suis une fille plutôt “toff” mais hier, ça m’a vraiment atteinte!! »

-ASB-

 


Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon