Un bris mécanique force l’arrêt d’un train de marchandise au centre-ville de Drummondville

Un bris mécanique force l’arrêt d’un train de marchandise au centre-ville de Drummondville
© Photos et images vidéo prises sur les lieux de l'incident. Une pièce s'est retrouvée par terre, provoquant la séparation de la locomotive au convoi ferroviaire. Éric Beaupré | Tous les droits réservés.

| Drummondville | L’arrêt d’un train, qui a bloqué le centre-ville une trentaine de minutes durant l’heure du midi, mercredi 23 mai, a été causé par un bris mécanique.

Selon Jonathan Abécassis, porte-parole du CN, une mâchoire de métal qui permet de relier les trains a cédé, alors que le convoi traversait la ville de Drummondville, un peu avant l’heure du lunch.

«C’est une jointure en métal et ça arrive que ça brise», ajoute-t-il.

Lorsque ce type de bris survient, les freins sont enclenchés automatiquement et forcent l’arrêt du convoi. Le personnel du CN a dû remplacer la jointure défectueuse, ce qui explique le délai pendant lequel le convoi immobilisé bloquait le centre-ville.

Il s’agissait d’un train mixte, qui transportait toutes sortes de marchandise, incluant des matières dangereuses. Les clichés du Vingt55 révèlent notamment la présence de wagons qui contenaient de l’hydroxyde de sodium.

Par chance, le CN indique que l’incident n’a causé aucun blessé ni déraillement. Il tient néanmoins à s’excuser pour tous les inconvénients que les Drummondvillois ont pu subir.

La Ville de Drummondville dit avoir été informée rapidement du bris en question, mais n’a pas eu à effectuer d’intervention particulière. La situation était réglée après une trentaine de minutes.

Caroline Lepage
Caroline Lepage
JOURNALISTE
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment