Un chauffeur d’autobus scolaire en retard a causé tout un émoi à Drummondville

Un chauffeur d’autobus scolaire en retard a causé tout un émoi à Drummondville
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

C’est la rentrée scolaire et un chauffeur a causé tout un émoi mardi au retour des classes après s’être présenté avec près de deux heures de retard sur la fin de son parcours à l’heure du retour des classes à Drummondville. 

© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Le rentrée scolaire aura commencé de façon pour le moins inquiétante pour des parents de Drummondville après que le chauffeur d’un minibus se soit présenté avec plus de deux heures de retard sans prévenir son répartiteur ni les parents.

Des parents ont vécu des moments pour le moins inquiétants. Un policier informé de l’inquiétude des parents a rapidement déclenché une opération de ratissage afin de localiser l’autobus et les enfants. Les parents craignaient que les enfants puissent avoir été laissés au mauvais endroit ou oubliés dans l’autobus, auront vécu de longues minutes d’anxiété.

La rapidité d’intervention des policiers aura permis de localiser le chauffeur d’autobus. Ils ont pris sur eux de communiquer directement avec les parents pour les informer que les enfants allaient bien et qu’un long retard expliquait leurs absences.

Une mère s’indigne de l’absence de communication entre le chauffeur et le service de répartition

Le chauffeur d’autobus a terminé son parcours sous l’escorte des policiers.

Mon enfant a quitté l’école a 3h30, il est arrivé ici passer 6h ; le chauffeur d’autobus n’a même pas eu la courtoisie de s’expliquer, indique la mère. Je suis capable de comprendre que sur les premiers parcours, un retard est possible mais il ne répondait ni à la radio de son répartiteur ni à son cellulaire, ajoute la mère qui a vécu de longs moments d’angoisse. Il n’a même pas daigné comprendre mon inquiétude, me faisant des remontrances en laissant mon enfant, a-t-elle ajouté.

Heureusement, les enfants sont tous rentrés à bon port et en bonne santé. L’intervention des policiers aura permis de rassurer les parents et de conduire le chauffeur retardataire à destination en toute sécurité.

La Sûreté du Québec confirme de son côté que pareille situation n’est pas rare en début d’année et que sur son territoire, quelques retards plus ou moins long ont été rapportés en fin de journée, tous sont rentrés en sécurité, confirme la porte-parole.

© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon