Un homme barricadé tient les policiers en haleine depuis 22 h 30 vendredi soir à Drummondville

Un homme barricadé tient les policiers en haleine depuis 22 h 30 vendredi soir à Drummondville
© Photos Éric Beaupré | TOUS LES DROITS RÉSERVÉS

| Drummondville | Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été appelés à se rendre 2565 de la 26e avenue en fin de soirée vendredi, vers 22 h 30. Un appel a été logé pour un individu qui aurait menacé, par personne interposée, de s’en prendre aux policiers s’ils se rendaient à la résidence qu’il partage avec sa mère, suite à une chicane.

 

Informés que l’individu a possédé un permis d’utilisation d’armes à feu, les policiers se sont rendus sur place afin de s’assurer que la femme, demeurant dans la résidence, était en sécurité et que l’individu ne s’en prenne pas à elle.

Après s’être assurés que la dame était en sécurité, les policiers ont tenté de discuter avec l’individu en crise, qui a refusé de collaborer avec les policiers.

Ces derniers ont, par le biais d’échanges sur les réseaux sociaux, été en mesure de valider les menaces évoquées par l’individu. Policiers et enquêteurs ont alors évalué les intentions de l’individu, alors que ce dernier faisait craindre qu’il commette une tentative de suicide.

Évacuation du voisinage et intervention du Groupe d’intervention Tactique (GTI)

Les policiers ont alors procédé à l’évacuation des voisins immédiats par mesure préventive, afin de s’assurer du bon déroulement de l’opération policière et pour la durée du siège de l’individu.

Ainsi, un vaste périmètre a été érigé à l’intersection de la 26e avenue et de la rue Bertrand. Le vaste déploiement policier a attiré un bon nombre de résidents du quartier qui étaient inquiets de la situation.

Ceux-ci ont tôt fait d’être dirigés vers des lieux  plus sécuritaires par les policiers, pour leur sécurité et pour s’assurer de ne pas nuire aux opérations policières en cours.

Le Groupe d’intervention Tactique (GTI) a été appelé sur place afin de tenter de négocier avec l’homme en crise. La famille de ce dernier, présente à proximité du périmètre, a été informée des intentions des policiers et du déroulement de l’intervention.

Le poste de commandement de la Sûreté du Québec est arrivé sur les lieux tôt samedi matin. L »individu est toujours barricadé et les policiers souhaitent que l’homme en crise collabore et se rende sans résistance.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon