Une résidence complètement détruite par un incendie à L’Avenir

Une résidence complètement détruite par un incendie à L’Avenir
Incendie de résidence à L'Avenir © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

L'Avenir

Un incendie à complètement détruit la résidence située au 1492 route Ployart à L’Avenir ce matin mercredi 4 mars 2020, les forts vents qui ont soufflés sur le secteur de l’Avenir seraient à l’origine du sinistre.

Incendie de résidence à L’Avenir © Vidéo reportage Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

L’incendie s’est déclaré à 9h50 au 2e étage de la demeure selon l’appel initial. Selon les autorités et les informations obtenues sur place par le Vingt55, l’incendie s’est déclaré à l’arrière de la résidence à la hauteur du mat électrique de la maison.

Les forts vents, comme le démontrent les images captées sur place par le Vingt55, ont donné du fil a retordre aux pompiers qui ont été appelés sur place. Dès que le vent a pénétré dans la maison, l’incendie s’est rapidement propagé, explique le directeur du Service d’incendie de la Municipalité de l’Avenir, rencontré sur place par le Vingt55. Les pompiers ont réussi, malgré les forts vents, à préserver les bâtiments de ferme qui se trouvaient à quelques dizaines de pieds du brasier

Les pompiers des municipalités de Wickham, Durham-Sud  et Drummondville ont été demandés sur place en entraide afin de soutenir le travail des équipes de pompiers déjà en place. La Sûreté du Québec appelée sur place par mesure préventive a dû prendre en charge les occupants sous le choc et impuissants devant le sinistre qui prenait de l’ampleur.

Incendie de résidence à L’Avenir © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Le mauvais sort s’acharne sur les occupants et propriétaires

L’endroit est bien connu dans la région puisque les occupants et propriétaires des lieux permettaient le rassemblement d’une communauté musulmane en lien avec une fête traditionnelle, l’Aid al-Adha; ceux-ci avaient été poursuivis et déboutés en Cour après avoir été reconnus coupables dans un procès les opposant au MAPAQ en 2017, ils avaient été condamné à payer 28 250 $ d’amendes.

Un incendie causé par les forts vents

Selon les occupants rencontrés sur place, les forts vents auraient causé plusieurs baisses de tension quelques minutes avant que l’incendie n’éclate. Une surcharge au niveau des fils électriques et du mat de transmission du courant électrique serait à l’origine du sinistre. ‘’C’est en effet une hypothèse privilégiée à ce moment-ci de l’intervention, a précisé le directeur du Service incendie rencontré sur place par le Vingt55, nous pourrons confirmer le tout une fois l’incendie maîtrisé, a-t-il précisé.

Les occupants sans assurance

La maison était vieille et rendue difficilement assurable, aux dires d’un des proches des occupants, ce n’est pas faute d’avoir voulu, a-t-il expliqué, constatant avec tristesse les importants dégâts et les souvenirs de la famille partir en fumée. Heureusement, personne n’a été blessé au cours de l’intervention. 

Espace fier partenaire Vingt55 : Salon Découverte vins et spiritueux

Profitez de la promotion 2 billets pour 30$: Acheter vos billets ICI

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon