Vasek Pospisil première tête de série à Drummondville – Le parcours ne sera pas évident pour le contingent canadien

Vasek Pospisil première tête de série à Drummondville – Le parcours ne sera pas évident pour le contingent canadien
© Photo - Courtoisie.

Le 4e Challenger Banque Nationale de Drummondville se déroule  depuis le 10 mars au Tennis intérieur René-Verrier. Une somme de 75 000 $ US en bourses est offerte. Le tirage au sort avait lieu  afin de déterminer le tableau principal.

 

Le tableau principal du 4e Challenger Banque Nationale de Drummondville est donc connu. Si les succès de Félix Auger Aliassime à Indian Wells font en sorte qu’il ne pourra fouler le court central du Tennis intérieur René-Verrier, les spectateurs pourront se consoler, puisqu’ils verront à l’œuvre celui qui occupe actuellement le 75e rang mondial, le Canadien Vasek Pospisil, qui sera la première tête de série du tournoi drummondvillois.

On peut affirmer sans se tromper que Pospisil est le joueur le mieux classé mondialement à prendre part au Challenger de Drummondville, depuis les débuts de l’événement, en 2015.

En première ronde du tournoi, laquelle se mettra en branle ce mardi, 13 mars, l’athlète originaire de Vernon, en Colombie-Britannique affrontera le Croate Ante Pavic. « Il sera intéressant de voir comment Vasek abordera le tournoi. Il devra mettre sa défaite contre Félix (à Indian Wells) derrière lui. Cela dit, il connaît un très bon début de saison, lui qui a remporté deux Challengers (disputés à l’intérieur) jusqu’ici, » de dire le directeur des tournois chez Tennis Canada, Richard Quirion.

Pospisil (qui était attendu à Drummondville en soirée dimanche) sera à la tête d’un imposant contingent canadien qui sera complété par Filip Peliwo (6e favori), Brayden Schnur (8e favori), Benjamin Sigouin, Pavel Krainik, Samuel Monette, Jack Mingjie Lin et le vétéran Frank Dancevic, finaliste de l’édition 2015 du Challenger et capitaine de l’équipe canadienne de Coupe Davis.

Les autres têtes de série seront le Suisse Henri Laaksonen (2e), le Français Gleb Sakharov (3e), l’Anglais Liam Broady (4e), l’Américain Denis Kudla (5e) et son compatriote Evan King (7e).

 

Au terme du tirage au sort, tenu sous la supervision du délégué de l’ATP, Roland Herfel ; Richard Quirion a indiqué que le tableau principal présentait quelques surprises intéressantes et qu’à première vue, le parcours ne s’avèrerait pas facile pour le contingent canadien.

« Dès le départ, on assistera à deux duels « fratricides » opposant des joueurs d’un même pays. Dans un cas, les Canadiens Frank Dancevic et Jack Mingjie Lin se disputeront l’accès au second tour. Il en sera de même pour les Français Gleb Sakharov et Constant Lestienne. Pour sa part, l’Ontarien Brayden Schnur, aura fort à faire contre le Polonais Michal Przysiezny, alors que Filip Peliwo,de Vancouver, fera face au Colombien Alejandro Gonzalez dans ce qui pourrait être un duel de joueurs de fond de terrain, » affirme Richard Quirion.

Par ailleurs, si la logique est respectée, le Suisse Henri Laaksonen (#2) et l’Espagnol Nicola Kuhn (un joueur qui pourrait brouiller les cartes selon certains), qui affronteront tous deux des joueurs issus des qualifications ; devraient accéder au tour suivant.

D’autre part, il sera intéressant de surveiller le champion de la toute première édition du Challenger, l’Australien John Patrick Smith, qui se mesurera à l’Américain Christian Harrison. Smith est à l’aise sur les courts drummondvillois. En plus de son titre en 2015, il a atteint le carré d’as l’an dernier.

Les matchs de premier tour débuteront ce mardi, 13 mars. D’ici là, on complétera la ronde de qualifications ce lundi, 12 mars, avec la présentation d’une douzaine de matchs sur les courts du Tennis intérieur René-Verrier.

Les joutes débutent à 10h et se poursuivent jusqu’en soirée. Les derniers affrontements sont prévus pour 18h30. On aura alors complété la composition du tableau principal.

Partenariats importants

Il va sans dire que la tenue d’un événement de cette envergure ne saurait être possible sans l’apport de partenaires majeurs. On pense évidemment à la Banque Nationale, à Tennis Canada et à la Ville de Drummondville, que les organisateurs remercient sincèrement.

Qui remportera la Coupe René-Verrier en 2018 ?


Rendez-vous jusqu’au 18 mars, lors du 4e Challenger Banque Nationale de Drummondville.

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon