À Drummondville ”Ça va bien manger” Louis Morissette et la SDED vous invitent à participer à la relance !

À Drummondville ”Ça va bien manger” Louis Morissette et la SDED vous invitent à participer à la relance !
Campagne ''Ça va bien manger'' à Drummondville ! © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Drummondvilois Louis Morissette encourage et invite les Drummondvilois à soutenir la campagne ‘’ Ça va bien manger’’ campagne qui a comme objectif de relancer le secteur des restaurants et des bars de Drummondville et initiée par la Société de développement économique de Drummondville (SDED) secteur Commerce & services, appuyée par la Ville de Drummondville et Desjardins.

Entrevue vidéo avec Maryse Fredette de la SDED et du porte-parole Louis Morissette @ Crédit vidéo Vingt55

En effet, la SDED soutenu par la Ville de Drummondville et Desjardins et différents partenaires lance une campagne d’achat local et de sociofinancement majeure ayant comme nom ‘Ça va bien manger’’ campagne d’une durée de 30 jours qui a comme objectif de relancer positivement deux secteurs névralgiques à Drummondville soit la restauration et les bars Drummondvillois !

Proposée également en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) et la Jeune Chambre de commerce de Drummond (JCCD), cette initiative permettra non seulement de donner un coup de pouce significatif aux restaurants et bars de Drummond, mais aussi de remettre de l’argent à deux organismes bien ancrés dans la région et au service de la population, à savoir le Comptoir alimentaire Drummond et La Tablée populaire.

Pour participer, c’est facile ! Il suffit de se procurer des bons d’achat sur le site Web de La Ruche à cette adresse : http://laruchequebec.com/bienmanger. Vous trouverez la liste complète des commerçants sur le site Web de la SDED, à l’adresse : https://www.sded.ca/ca-va-bien-manger.

Pour la relance

À la SDED, cette campagne s’inscrit comme l’un des éléments proposés dans son plan de relance économique.

« Cette initiative est l’une des premières de notre plan de relance, expose Martin Dupont, directeur général de l’organisme. Il est important que les restaurateurs et propriétaires de bars s’approprient cette campagne, créée exclusivement pour eux. Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, toutes les équipes de la SDED poursuivront leur travail qui, essentiellement, consiste à bonifier notre plan de relance global, lequel inclut notamment le secteur industriel, le tourisme et, bien sûr, les entreprises commerciales et de service. »

Porte-parole de renom

La SDED est fière de s’être adjoint les services d’un porte-parole de renom, nul autre que M. Louis Morissette, humoriste, comédien, réalisateur et homme d’affaires natif de Drummondville et bien connu partout au Québec.

« C’est le temps d’être solidaire, c’est le temps d’être tous ensemble, c’est le temps de relancer l’économie locale et on va le faire grâce au programme Ça va bien manger », indique notre réputé porte-parole.

La Ville de Drummondville engagée

Grâce à une subvention spéciale de 75 000 $ accordée par la Ville de Drummondville à la SDED, les 15 000 premiers bons d’achat vendus 20 $ seront bonifiés de 5 $. Au bout du compte, dans les jours qui suivront la fin de la campagne, le consommateur recevra donc un bon d’achat de 25 $ utilisable au restaurant ou au bar de son choix ! Il sera dès lors possible de se faire plaisir tout en encourageant nos commerçants.

« Cette campagne d’achat local fait partie intégrante de notre vaste plan de relance, fait remarquer Yves Grondin, maire de Drummondville et président de la SDED. Les citoyens se sont exprimés quant à leurs priorités concernant la relance lors d’un sondage et il en ressort que l’achat local figure parmi les concepts les plus importants à leurs yeux. En cette période de pandémie, il est nécessaire de soutenir nos restaurateurs et les propriétaires de bars qui doivent conjuguer avec des situations qui, malheureusement, dans certains cas, peuvent mettre en péril la vitalité de leur commerce. La Ville est heureuse de pouvoir apporter ce soutien et ainsi contribuer à générer un engouement pour l’achat local. Il va sans dire que d’autres actions soutenantes seront posées au cours des prochaines semaines. »

Desjardins s’engage aussi dans la campagne

« Grâce à notre programme Du cœur à l’achat, Desjardins appuie l’initiative en égalant le montant recueilli par les consommateurs, et ce, jusqu’à concurrence de 25 000 $, dans le but d’appuyer le Comptoir alimentaire Drummond et La Tablée populaire, dans ce contexte de solidarité locale sans précédent qui s’active. Nous invitons toute la population de la région à contribuer généreusement afin de faire une différence auprès des restaurateurs et des organismes d’ici », affirme Johanne Lachapelle, vice-présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Drummondville.

À terme, la vente de ces 15 000 bons d’achat permettra de générer des ventes pouvant atteindre plus de 375 000 $ dans les restaurants et les bars de Drummondville.

Différents forfaits sont offerts durant cette campagne, dont trois de nature corporative, disponibles au même endroit que les autres (voir les indications plus bas).

Avec cette campagne, le soutien aux restaurateurs et bars devient payant. Voilà donc l’occasion parfaite de se montrer solidaire envers nos gens d’affaires tout en profitant d’offres plus qu’intéressantes. Chose certaine, soyez assurés que « vous allez bien manger ! »

D’autres annones à venir pour les différents secteurs et commerces de détails et de service à Drummondville

En effet, le Vingt55 a appris que la SDED, la Ville de Drummondville et différent partenaires planifient également d’autres campagnes et stratégies afin de soutenir également les différents commerces, boutiques qui eux aussi seront invités à participer à différents plans et stratégies de relance.

Mme Johanne Lachapelle, Vice-présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Drummondville. @ Crédit Vidéo Vingt55

En résumé, la campagne Ça va bien manger, c’est :

  • Soutien du secteur de la restauration et des bars de Drummondville ;
  • Subvention spéciale de 75 000 $ par la Ville de Drummondville ;
  • Génération d’un maximum de 389 500 $ directement dans l’économie locale (projection incluant les forfaits corporatifs) ;
  • Remise, par le Mouvement Desjardins, de 25 000 $ au Comptoir alimentaire Drummond et à La Tablée populaire ;
  • Génération d’un achalandage dans les restaurants et bars ;
  • Bonification des achats ;
  • Soutien des commerçants locaux ;
  • Quatre (4) forfaits, dont un bonifié ;
  • Trois (3) forfaits corporatifs.

D’autres annonces à venir pour les différents secteurs et commerces de détails et de service à Drummondville

En effet, le Vingt55 a appris que la SDED, la Ville de Drummondville et différents partenaires planifient également d’autres campagnes et stratégies afin de soutenir également les différents commerces, boutiques qui eux aussi seront invités à participer à différents plans et stratégie sde relance.

À propos de La Ruche

La Ruche est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de favoriser l’émergence d’initiatives pour stimuler le rayonnement et la vitalité d’une région. Par l’entremise de sa plateforme de financement participatif et de ses partenaires, elle contribue concrètement au déploiement de nouvelles initiatives au Québec. Depuis sa création, La Ruche a récolté près de 8 M$ en financement participatif, par plus de 70 000 contributeurs, et ce, dans les six régions dans lesquelles elle est active (Québec, Montréal, Estrie, Bas-Saint-Laurent, Mauricie et Saguenay–Lac-Saint-Jean). La Ruche innove par son accompagnement humain, par son alliance de plus de 300 ambassadrices et ambassadeurs, par ses programmes de financement additionnels ainsi que par son concept régional.

À propos du programme Du cœur à l’achat, encouragé par Desjardins

En vue de soutenir la vitalité socio-économique des communautés dans le contexte de la COVID-19, Desjardins met en place un programme de soutien pour l’ensemble du Québec. Desjardins appuiera les campagnes de financement participatif permettant au grand public de soutenir les commerces locaux et d’appuyer les organismes du milieu à l’aide d’un don. Cette initiative associe solidarité, stimulation de l’économie locale et participation citoyenne en facilitant les campagnes de financement au bénéfice des organismes et des regroupements d’entreprises touchées par la COVID-19. Le programme Du cœur à l’achat, encouragé par Desjardins prendra fin le 30 août 2020.

Pour favoriser l’achat local dans les restaurants et bars de Drummondville, lancement de la campagne ”Ça va bien manger” à Drummondville ! @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon