Congrès national de la CAQ à Drummondville : Les membres du SFPQ perturberont les annonces électorales

Congrès national de la CAQ à Drummondville : Les membres du SFPQ perturberont les annonces électorales
Moyens de pression des employés SFPQ © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Les 26 000 membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, sans contrat de travail depuis plus de 2 ans, sont invités à manifester bruyamment lors du Congrès national de la CAQ, à Drummondville, le 28 mai prochain.

Les membres du SFPQ ont également tenu 2 autres journées de grève à Drummondville afin de faire connaitre leurs revendications © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

« Si les participants au Congrès de la CAQ s’attendent à une fin de semaine de tout repos, nos membres ont des petites nouvelles pour eux : les fonctionnaires sont en colère et se feront entendre. Depuis des mois, le gouvernement de la CAQ empêche toute avancée significative à la table de négociation afin d’endiguer les problèmes de pénurie de main-d’œuvre qui minent les services publics. En refusant encore et toujours de reconnaître la nécessité de valoriser les emplois de la fonction publique, ce gouvernement nous démontre qu’il est déconnecté de la réalité du marché du travail et ne prend pas au sérieux la hausse de l’inflation et le manque de bras dans la fonction publique. », indique Jean-François Sylvestre, vice-président responsable de la mobilisation au SFPQ.

Le Vingt55 rappelle que les employés de la fonction publique et parapublique du Québec, membres du SFPQ, ont fait une entrée remarquée et manifesté bruyamment, le 13 avril dernier au palais de justice de Drummondville. Les membres du SFPQ ont également tenu 2 autres journées de grève à Drummondville afin de faire connaitre leurs revendications.

Le SFPQ précise et rappel que la négociation porte sur le renouvellement de la convention collective de quelque 26 000 membres du SFPQ occupant majoritairement des emplois de bureau et de techniciens dans les ministères et organismes québécois. La convention collective de l’accréditation Fonctionnaires est échue depuis le 1er avril 2020.

Questionné par le Vingt55 sur les négociations en cours dans la fonction publique lors de son passage à Drummondville le 8 avril dernier, le ministre de la justice Simon Jolin-Barrette a rappelé et confirmé l’importance des employés des tribunaux, des greffiers et du personnel administratif, entre autres : « L’ensemble du personnel est important au bon fonctionnement des tribunaux et de l’appareil judiciaire, a admis le ministre Simon Jolin-Barrette. « Les négociations sont en cours ». Sans commenter davantage le dossier, le ministre avait assuré que les négociations progressaient, sans toutefois préciser la nature des échanges entre les parties.

Le SFPQ est un syndicat indépendant regroupant environ 40 000 membres à travers le Québec, dont quelque 30 000 sont issus de la fonction publique québécoise, et répartis comme suit : près de 26 000 employés de bureau et techniciens, et environ 4 000 ouvriers travaillant au sein de divers ministères et organismes. Les 10 000 autres membres proviennent du secteur parapublic.

Il nous fait extrêmement plaisir de vous présenter les finalistes de l’édition 2021-2022 du Concours Élan CAE Drummond

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon