Hausse du prix du carburant – Les camionneurs manifestent à Drummondville comme partout en province

Hausse du prix du carburant – Les camionneurs manifestent à Drummondville comme partout en province
Les camionneurs manifestent à Drummondville comme partout en province © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Les camionneurs membres de l’Association nationale des camionneurs artisans manifestent et visitent aujourd’hui, à Drummondville comme partout en province, les bureaux de circonscription des députés de l’Assemblée nationale ainsi que les centres de services et les directions territoriales du ministère des Transports afin de demander un ajustement face à l’importante hausse du prix du carburant.

En entrevue au Vingt55 Jasmin Martel Président de Transports en vrac Drummond résume la situation © Entrevue / Vingt55. Tous droits réservés.

Les transporteurs membres de l’Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) manifesteront aujourd’hui face à « l’inertie du ministère des Transports du Québec à prendre ses responsabilités et à assumer l’importante hausse des prix du carburant », explique en entrevue au Vingt55 Jasmin Martel, président de Transports en vrac Drummond.

« Les camionneurs et transporteurs en vrac membres de l’Association nationale des camionneurs artisans demandent que les tarifs de transport en vrac du ministère des Transports soient augmentés de manière à représenter les coûts réels de 2022 », explique Jasmin Martel. « Les camionneurs passeront leurs messages aujourd’hui dans chaque bureau de circonscription des élus de l’Assemblée nationale, ainsi qu’aux centres de services et aux directions territoriales du MTQ. »

Ces camionneurs, dont la mission principale est de desservir les marchés publics, n’en peuvent plus de subventionner le ministère des Transports. Déjà aux prises avec un recueil de tarifs du ministère qui est irréaliste et désuet, les membres de l’ANCAI ont perdu 0,60 $ par litre de carburant au cours du mois de mars 2022. Chaque heure travaillée est présentement déficitaire, ce qui place ces petites entreprises dans une position financière précaire.

L’importante hausse du prix du diesel fait gonfler la facture d’un camionneur en vrac entre 180 $ et 300 $ par jour. « Le ministère fixe les tarifs afin de contrôler ses coûts. Présentement, on perd 65 sous du litre. L’entente que nous avons avec le MTQ est complètement désuète », précise le président de Transports en vrac Drummond, « alors que plusieurs camionneurs sont à bout de souffle et au bord de la faillite », d’ajouter Jasmin Martel.

Si la manifestation n’atteint pas ses objectifs, d’autres actions, comme des interventions lors d’activités politiques à Drummondville ou lors d’annonces publiques, sont envisagées comme moyens de pression, ajoute en entrevue au Vingt55 le président de Transports en vrac Drummond, Jasmin Martel

Les camionneurs manifestent à Drummondville comme partout en province © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Il nous fait extrêmement plaisir de vous présenter les finalistes de l’édition 2021-2022 du Concours Élan CAE Drummond

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon